18 décembre (Reuters) – Le propriétaire de l’équipe de la Ligue 1, Peterborough, a appelé les clubs de la Ligue anglaise de football (EFL) à intenter une action en justice après que le gouvernement a réintroduit des interdictions sur les spectateurs en raison d’un pic dans les cas de COVID-19.

Les clubs des régions à faible risque ont été autorisés à accueillir de nouveau des supporters plus tôt ce mois-ci, mais de grandes zones du sud-est et de l’est de l’Angleterre, y compris Peterborough, seront ajoutées à la catégorie “ alerte très élevée ” ce week-end, obligeant les stades à fermer leurs portes une fois. encore.

«Un autre clou dans (le) cercueil pour notre industrie», a écrit Darragh MacAnthony sur Twitter. «Vous pouvez avoir des fans de retour … pour un match … puis débrancher à nouveau … plus d’argent pour se préparer à tout.

“Tous les clubs de l’EFL doivent mettre en place des fonds juridiques pour envisager de poursuivre le gouvernement pour avoir renfloué d’autres industries et laisser le nôtre dépérir …”

MacAnthony a également déclaré que les fonds provenant du plan de sauvetage de 50 millions de livres de la Premier League pour les équipes de troisième niveau de la Ligue un et de la quatrième division de la Ligue deux n’adouciraient pas le coup.

“Et aucun 400 000 livres de Premier League ne gratte la surface”, a-t-il ajouté.

Peterborough accueillera Ipswich Town samedi. (Reportage d’Arvind Sriram à Bengaluru; Édité par Peter Rutherford)

.

Leave a Reply