- Publicité -

Toulouse a battu le Munster aux tirs au but alors que les deux équipes étaient à égalité 24-24 après la prolongation à l’Aviva Stadium ; Ben Healy (deux fois) et Conor Murray manquent les tirs au but pour le Munster alors que Toulouse triomphe 4-2 à Dublin ; Toulouse affrontera le Leinster en demi-finale.

Le champion d’Europe en titre, Toulouse, s’est qualifié pour les demi-finales de manière spectaculaire en remportant une victoire par pénalité sur le Munster à Dublin, après que le match se soit terminé par 24-24.

 

Joué devant plus de 40 000 supporters à l’Aviva Stadium en raison de l’indisponibilité du Thomond Park pour cause de concert d’Ed Sheeran, Munster a marqué des essais par Alex Kendellen, Keith Earl et Mike Haley, menant de 10 points jusqu’à 14 minutes de la fin, et de trois points jusqu’à quatre minutes de la fin.

- Publicité -

En effet, la sortie sur blessure du capitaine Peter O’Mahony – nommé par la suite joueur du match – alors que Munster menait encore de 10 points, s’est avérée cruciale.

Matthis Lebel (deux essais) et Romain Ntamack ont marqué des essais pour Toulouse, l’arrière Thomas Ramos ajoutant trois transformations et une pénalité.

Aucun point n’a été partagé pendant la prolongation, Munster manquant deux tentatives de drop-goal par Ben Healy et Ramos manquant pour Toulouse, et comme les deux équipes étaient déjà à égalité au niveau des essais marqués, les tirs au but ont été décisifs.

Les deux équipes étant déjà à égalité au niveau des essais marqués, les tirs au but se sont avérés décisifs. Ayant nommé trois tireurs chacun, Munster a manqué trois de ses cinq tentatives par Healy (deux fois) et Conor Murray, tandis que Toulouse en a réussi quatre par Antoine Dupont (deux), Ntamack et Ramos.

Privé de cinq titulaires, le pilier Dave Kilcoyne (cou), le deuxième ligne Tadhg Beirne (cuisse), le numéro 8 Gavin Coombes (cheville), le flanker John Hodnett (genou) et l’ailier Andrew Conway (genou), le Munster commençait brillamment avec le ballon en main, mais était arrêté dès le début pour une roulade au niveau du ruck près du 22e but de Toulouse.

Munster 24-24 Toulouse (AET)1

Les Munster devaient remercier Murray pour un plaquage crucial sur Thomas Ramos, avant que les flankers Kendellen et O’Mahony ne combinent pour une énorme pénalité de rupture pour écarter le danger.

O’Mahony menait une contre-attaque à l’autre bout du terrain, permettant à Munster de gagner du terrain, la province irlandaise bottant ensuite en corner après que Toulouse ait perdu ses pieds – une décision qui permettait à Kendellen de marquer le premier essai du match.

La réponse toulousaine était immédiate, le centre Pierre Fouyssac s’élançait sur une rupture de la ligne et, bien que le Munster se démenait pour le mettre au sol, Ntamack, après avoir échappé le ballon, le récupérait et s’étirait pour marquer, le score étant validé par un contrôle du TMO pour un knock on.

La mêlée toulousaine domine les premières batailles

La mêlée toulousaine avait eu le dessus sur les premiers échanges, et sur la première mise en jeu de l’équipe française, elle s’élançait vers l’avant pour une pénalité de mêlée dominante afin de poser une marque.

Une autre pénalité contre le Munster – cette fois pour un plaquage haut – a vu Ntamack botter dans le coin, et cela s’est avéré être une mauvaise décision lorsque le pack du Munster a superbement forcé le maul suivant à être injouable pour récupérer le ballon.

Toulouse obtenait cependant une pénalité contre la tête lors de la mêlée qui suivait, ce qui signifiait que Munster ne parvenait pas à écarter le danger, et le club du Top 14 demandait alors une mêlée comme mode d’attaque suite à cette décision.

Le pack toulousain s’élançait à nouveau vers l’avant, et son habile arrière faisait circuler le jeu à travers le terrain à un rythme soutenu pour l’ailier Lebel qui marquait un merveilleux but à la 27e minute.

Ntamack a réussi la difficile transformation pour une avance de 14-7, avant que l’arrière du Munster Mike Haley ne frappe sur leur prochaine attaque prometteuse dans la moitié de terrain de Toulouse.

À la 34e minute, un alignement volé par O’Mahony a permis au Munster d’ajouter d’autres points. Toulouse a été pénalisé pour avoir perdu pied lors de la rupture suivante, mais Carbery a manqué le cadre à partir de 40 mètres avec une mauvaise frappe.

À cinq minutes de la fin de la première mi-temps, les officiels semblaient avoir manqué le retour du ballon sur leur propre ligne d’essai, mais le Munster a mis cela derrière lui pour marquer son deuxième essai à une minute de la fin.

Un chip and chase de Chris Farrell a permis au Munster d’obtenir un alignement dans les 22, et une fois que le centre Springbok Damian de Allende a fait des dégâts avec un carry puissant et que le loosehead Josh Wycherley a montré des mains exceptionnelles près de la ligne d’essai, Earls était à portée de main pour toucher au sol après une longue passe de Carbery.

Carbery mettait fin à son échec antérieur en transformant le ballon de près de la ligne de touche, laissant le score à la mi-temps d’un match palpitant à 14-14.

Le Munster laisse filer une avance de 10 points

Après un plaquage vital de Earls, le Munster s’est offert une première occasion de marquer des points en deuxième période, mais Carbery a encore manqué la cible.

Une fois de plus, le Munster a mis le coup derrière lui lorsque Haley a glissé pour leur troisième essai à la 44e minute après une magnifique pause de Farrell à l’extérieur suivie d’une récupération experte de Simon Zebo sur un ballon haut.

Toulouse a répondu par une série de portés percutants qui leur ont permis de remonter le terrain et de pénétrer dans les 22 mètres, le Munster n’a pu réprimer l’attaque que grâce à une superbe pénalité de Wycherley.

À la 51e minute, le verrou toulousain Rory Arnold a été envoyé au banc des accusés pour avoir soulevé Zebo au-dessus de l’horizontale dans le plaquage. Le verrou a peut-être eu la chance d’éviter le rouge car l’arrière de la tête de l’ailier du Munster a heurté le gazon.

Le remplaçant du talonneur toulousain Peato Mauvaka obtenait une pénalité de rupture dans son propre camp, alors que le Munster attaquait contre 14, mais le Munster montrait ensuite sa propre défense fabuleuse lorsque O’Mahony et Jack O’Donoghue combinaient pour retenir Dupont et gagner un turnover.

Maxime Médard a ensuite frappé un coup de pied de boîte de Murray qui semblait avoir voyagé trop longtemps, avec le momentum fermement avec le Munster, et quand Fouyssac a plaqué Farrell hors du ballon après la mêlée, Carbery a tapé au-dessus de l’effort simple pour une avance de 10 points à 24-14.

Une ligne d’alignement de Diarmuid Barron renversée sur le terrain des 22 toulousains a vu l’occasion suivante de Munster s’échapper, et avec le retour de Toulouse à 15, Farrell a frappé au fond de la moitié de terrain de Munster pour inviter une rafale de pression toulousaine, qui n’a été levée que lorsque O’Mahony a conjuré un autre turnover remarquable.

O’Mahony a été contraint de quitter le terrain en raison d’une blessure au bras, mais la résistance du Munster sur la ligne de but n’a pas faibli. Zebo a mis à terre Pita Ahki, avant que Jason Jenkins ne récupère le ballon.

A 14 minutes de la fin du match, Toulouse frappait un essai sensationnel. Une passe à vue de Mauvaka, magnifiquement déguisée, permettait à Lebel de sprinter dans l’espace et à Zebo de marquer.

Une pénalité contre Barron pour ne pas avoir libéré le ballon avant une tentative de chacal a permis à Toulouse de revenir dans les 22 du Munster, mais une longue période d’attaque toulousaine a été interrompue lorsque Cyril Baille a touché le ballon sous la pression de John Ryan.

Mais, toujours à la mêlée, Toulouse a obtenu une pénalité contre la tête, que Ramos a expédiée pour égaliser les choses avec peu de temps à l’horloge.

Le remplaçant du deuxième ligne Thomas Ahern a ensuite donné une pénalité pour avoir joué avec un homme dans les airs, ce qui a donné à Toulouse une autre occasion d’attaquer dans les derniers instants, mais deux coups de pied arrêtés ont fait disparaître cette chance.

Une dernière pénalité contre Toulouse pour des mains dans le ruck offrait à Ben Healy une tentative de pénalité de 55 mètres avec le chronomètre dans le rouge, mais sa tentative tombait à quelques centimètres de la ligne et le match devait être prolongé.

Le Munster a laissé passer deux belles occasions : Ahern s’est élancé mais a été repoussé de justesse, puis De Allende a botté le ballon alors qu’il aurait dû passer sur la gauche.

Dans la dernière période de la prolongation, et dans une atmosphère presque insoutenable, Healy mettait une tentative de drop-goal à côté de l’avantage d’une pénalité, avant que Munster ne renonce à une autre pénalité à la mêlée sur sa propre entrée, cette fois-ci bien placée dans les 22 de Toulouse.

 

Rate this post

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici