Lewis Hamilton estime avoir appris de ses erreurs de pénalité lors de la saison 2020 de Formule 1, affirmant que les commissaires sportifs “ne pourront plus me rattraper”.

Hamilton a reçu des pénalités en course à trois reprises cette année, la première étant survenue lors du premier tour en Autriche lorsqu’il a reçu une pénalité de cinq secondes pour une collision avec Alexander Albon, le faisant passer de la deuxième à la quatrième place.

La sanction la plus sévère est survenue lors du Grand Prix d’Italie, lorsque Hamilton s’est vu infliger une pénalité stop / go de 10 secondes pour être entré dans une voie des stands fermée. Cela a fait chuter Hamilton de la première à la dernière place, ce qui signifie qu’il ne pouvait se battre que septième à Monza.

Hamilton a fustigé les commissaires après avoir reçu deux pénalités de cinq secondes à Sotchi après avoir été jugé avoir terminé les départs d’essais au mauvais endroit avant la course. Le conducteur de Mercedes a déclaré que les stewards étaient “essayer de m’arrêter” et a qualifié les sanctions de “ridicules”.

PLUS: Exclusivité Hamilton: Pourquoi être le GOAT de la F1 n’est pas l’objectif

Réfléchissant à ses commentaires à Sotchi, Hamilton a admis qu’ils avaient été faits dans le feu de l’action et a expliqué comment il y avait en fait un respect croissant entre lui et les stewards.

“En fin de compte, vous dites des choses dans le feu de l’action”, a déclaré Hamilton.

«Quand vous sentez que vous nagez à contre-courant parfois, je pense que c’est une réaction humaine. Avec le recul, nous pouvons toujours regarder et penser que nous pouvons faire les choses différemment.

“Je pense que nous avons grandi. Il y a eu beaucoup de croissance cette année, à la fois en tant que sport et par les mesures que nous avons prises.

“Probablement pour moi, mon expérience – j’ai rarement l’occasion de voir les stewards, mais je pense qu’avec la FIA et avec les stewards, je pense qu’il y a eu une croissance du respect entre nous et de la compréhension.”

Les pénalités n’ont pas eu d’impact éventuel sur Hamilton remportant un septième titre mondial, mais ont coïncidé avec trois des six courses qu’il n’a pas remportées cette année.

Hamilton a déclaré qu’il ne pensait toujours pas que les pénalités qu’il avait reçues “étaient les sanctions nécessaires”, mais a reconnu que “ce n’est pas mon travail de trouver ce que la sanction devrait être”.

“J’en ai tiré une leçon, et ils ne pourront plus me rattraper pour ça, c’est sûr”, a déclaré Hamilton.

«Je dois juste être très vigilant et diligent pour avancer.

«Naturellement, en tant qu’athlète, j’essaie toujours de trouver un avantage, j’essaie toujours de trouver ce petit plus. C’est une ligne fine entre être sur le bord et en dessous.

“C’est bien si celui-là était exagéré. J’ai appris de lui, et cela ne se reproduira pas.”

La spéciale Autosport 70, célébrant le meilleur du sport automobile, n’est plus disponible à l’achat en ligne, mais est disponible pour les nouveaux abonnés au magazine. Pour vous abonner, rendez-vous sur: autosportmedia.com

.

Leave a Reply