Au cours des 10 prochaines années, le nombre de femmes participant au sport automobile «explosera», déclare l’ex-pilote de Formule E Katherine Legge.

2021 est sans aucun doute une année énorme dans le monde du sport automobile et l’objectif continu est d’impliquer davantage de femmes dans la course.

le La série W reviendra en 2021 dans le cadre du programme de soutien à la Formule 1, tandis que la nouvelle Extreme E Series se vantera d’une répartition par sexe de 50-50 dans ses équipes.

Legge a commencé la course en 2000, et au cours de sa carrière, elle a participé à certaines des plus grandes séries du sport automobile, notamment la Formule E, IndyCar, Nascar, DTM et plus récemment le Championnat WeatherTech SportsCar.

Et voir la représentation féminine dans le sport automobile continuer sur une trajectoire ascendante est incroyablement excitant pour Legge.

«Au fil du temps que j’ai fait de la course, cela a énormément changé – à l’époque où j’ai déménagé aux États-Unis en 2005, il y avait Danica [Patrick], et moi et Susie [Wolff] courir professionnellement et maintenant il y a beaucoup plus », dit-elle Autosport.com.

«Quand j’ai commencé, c’était plutôt une nouveauté et maintenant ce n’est plus vraiment une nouveauté, c’est un peu la norme. De plus en plus de filles prouvent que nous pouvons être compétitives, donc ce n’est pas une anomalie.

«La série W est arrivée, il y a plus de femmes là-dedans, donc les temps changent.»

Série W

Legge, 40 ans, dit qu’elle souhaiterait avoir «20 ans de moins» pour pouvoir profiter de ces nouvelles opportunités, et prédit que le nombre de femmes qui s’engagent dans la course «explosera» au cours des 10 prochaines années.

«J’aurais aimé avoir 20 ans de moins, honnêtement, car les opportunités pour les femmes en course sont des milliers de fois plus nombreuses que lorsque j’ai commencé», a-t-elle déclaré.

«Les portes s’ouvrent et il y a plus de gens qui ouvrent ces portes qui vont donner aux Katherines du futur, 9 ans, plus d’opportunités. C’est vraiment cool de voir se dérouler au cours de ma carrière.

«Je pense que ça va exploser ici dans les 10 prochaines années environ et je pense que nous verrons des femmes en Formule 1 et dans tous les plus hauts rangs de la course.

Le premier gagnant de la série W Jamie Chadwick a ensuite rejoint le Williams pilote, et elle a déjà confirmé qu’elle reviendrait en série W en 2021 pour défendre son titre sous les yeux attentifs du paddock de Formule 1.

Suivez-nous sur Twitter @ Planet_F1, comme notre la page Facebook et rejoignez-nous sur Instagram!



Leave a Reply