Home Google Chrome Google n’utilisera pas les cookies tiers qui suivent les individus

Google n’utilisera pas les cookies tiers qui suivent les individus

331
0
Rate this post


Google supprime progressivement la prise en charge de Chrome pour les cookies tiers et prévoit de les remplacer par des alternatives préservant la confidentialité. Une fois que cela s’est produit, l’entreprise «ne créera pas d’autres identifiants pour suivre les individus lorsqu’ils naviguent sur le Web, et nous ne les utiliserons pas non plus dans nos produits».

Cette déclaration explicite intervient alors que Google continue à «se demander si [it] rejoindra d’autres acteurs du secteur de la technologie publicitaire qui prévoient de remplacer les cookies tiers par d’autres identifiants au niveau de l’utilisateur. “

Nous réalisons que cela signifie que d’autres fournisseurs peuvent offrir un niveau d’identité d’utilisateur pour le suivi des publicités sur le Web que nous ne voulons pas – comme les graphiques PII basés sur les adresses e-mail des personnes. Nous ne pensons pas que ces solutions répondront aux attentes croissantes des consommateurs en matière de confidentialité, ni ne résisteront aux restrictions réglementaires en évolution rapide, et ne sont donc pas un investissement durable à long terme.

Google a cité une étude du Pew Research Center sur une «érosion de la confiance» selon laquelle «72% des gens estiment que presque tout ce qu’ils font en ligne est suivi par des annonceurs, des entreprises technologiques ou d’autres entreprises, et 81% affirment que les risques potentiels auxquels ils sont confrontés parce que la collecte de données l’emporte sur les avantages. »

La société fait valoir qu’elle et l’industrie peuvent se contenter d’API préservant la confidentialité qui ne «suivent pas les consommateurs individuels sur le Web pour bénéficier des avantages de la publicité numérique en termes de performances». Cela survient alors que Google a de toute évidence une énorme activité de publicité et est clair sur la façon dont la publicité est le «fondement économique» d’Internet aujourd’hui.

Ses alternatives Privacy Sandbox sont axées sur l’utilisation de données agrégées et anonymisées, ainsi que sur le traitement sur l’appareil.

Par exemple, il souhaite remplacer les cookies tiers utilisés pour le placement d’annonces par une API FLoC (Federated Learning of Cohorts) qui fonctionne en regroupant les utilisateurs ayant des modèles de navigation similaires. Au lieu que les URL visitées quittent votre navigateur, seul un identifiant de cohorte est révélé. Les premiers tests ont prouvé l’efficacité de FLoC, Google prévoyant de le tester dans Chrome le mois prochain et avec les clients Google Ads au deuxième trimestre.

Les tests de FLoC pour atteindre les audiences sur le marché et d’affinité montrent que les annonceurs peuvent s’attendre à voir au moins 95% des conversions par dollar dépensé par rapport à la publicité basée sur les cookies. Le résultat spécifique dépend de la force de l’algorithme de clustering utilisé par FLoC et du type d’audience atteint.

FTC: Nous utilisons des liens d’affiliation automatique générant des revenus. Suite.


Consultez 9to5Google sur YouTube pour plus d’actualités:

Previous articleComment activer et utiliser Commander dans Google Chrome
Next articlecdiscount: un smartphone avec un Snapdragon 855 pour 299 €
Violette Laurent est une blogueuse tech nantaise diplômée en communication de masse et douée pour l'écriture. Elle est la rédactrice en chef de fr.techtribune.net. Les sujets de prédilection de Violette sont la technologie et la cryptographie. Elle est également une grande fan d'Anime et de Manga.

Leave a Reply