Au cours des dernières années, Google a travaillé en permanence pour rendre les extensions Chrome plus sûres. Les développeurs doivent désormais limiter ce qu’ils font avec les données collectées, tandis que le Chrome Web Store au début de l’année prochaine proposera une divulgation des pratiques de confidentialité.

À partir de janvier, chaque extension du Chrome Web Store répertoriera «dans un langage clair et facile à comprendre» les données qu’elle collecte. Les catégories incluent les informations d’identification personnelle, de santé, financières / de paiement et d’authentification, ainsi que l’emplacement, l’historique Web, l’activité de l’utilisateur et le contenu du site Web.

Ces divulgations de confidentialité sont auto-déclarées, la section de confidentialité du tableau de bord du développeur comportant un nouveau formulaire qui doit être rempli avant de publier ou de mettre à jour une extension.

Le formulaire de divulgation est regroupé par catégorie pour le rendre plus simple pour les développeurs et correspond exactement aux divulgations qui seront affichées pour les utilisateurs de Chrome. La plupart de ces informations seront cohérentes avec les politiques de confidentialité existantes que les développeurs ont fournies au Chrome Web Store.

Google demande également aux développeurs d’extensions de limiter la manière dont ils utilisent les données collectées:

  • Garantir l’utilisation ou le transfert des données de l’utilisateur est dans l’intérêt principal de l’utilisateur et conformément à l’objectif déclaré de l’extension.
  • Réitérant que la vente de données utilisateur n’est jamais autorisée. Google ne vend pas de données utilisateur et les développeurs d’extensions ne peuvent pas non plus le faire.
  • Interdire l’utilisation ou le transfert des données des utilisateurs à des fins de publicité personnalisée.
  • Interdire l’utilisation ou le transfert de données d’utilisateur pour la solvabilité ou toute forme de qualification de prêt et aux courtiers en données ou à d’autres revendeurs d’informations.

Les développeurs doivent certifier qu’ils ne:

  • Vendre les données des utilisateurs à des tiers
  • Utiliser ou transférer les données utilisateur à des fins qui ne sont pas liées à la seule finalité de mon article
  • Utiliser ou transférer les données des utilisateurs pour déterminer la solvabilité ou à des fins de prêt

Le Chrome Web Store commencera à afficher cette divulgation le 18 janvier 2021, et Google publiera l’avis suivant sur les extensions qui n’ont pas certifié leur conformité avec la politique d’utilisation limitée.

FTC: Nous utilisons des liens d’affiliation automatique générant des revenus. Plus.


Consultez 9to5Google sur YouTube pour plus d’actualités:

Leave a Reply