Home Torrent Le joueur de Peterborough exposant la multitude d’expériences d’abus racistes et sexistes...

Le joueur de Peterborough exposant la multitude d’expériences d’abus racistes et sexistes en ligne

11
0
Rate this post


Une joueuse de Peterborough a dénoncé la multitude de menaces et d’abus racistes et sexistes qu’elle rencontre chaque semaine.

Saskia Cole, 27 ans, dit qu’elle est régulièrement appelée le « N-word », une « esclave » et qu’elle a été menacée d’agression sexuelle.


Saskia est en streaming depuis cinq ans. C’est à ce moment-là qu’un joueur joue en ligne et qu’une vidéo en direct de lui en train de jouer est diffusée aux fans ou aux abonnés qui peuvent regarder pendant qu’ils jouent.

Les exemples d’abus qu’elle a montrés à ITV Anglia provenaient du jeu Call of Duty d’Activision. Elle dit que le problème va beaucoup plus loin.


Dans un communiqué, Activision a déclaré

« Nous ne tolérons pas le racisme, la haine ou le harcèlement sous quelque forme que ce soit. Nous condamnons ce comportement dans les termes les plus forts.

“Les mesures que nous avons prises pour faire face à un tel comportement incluent l’interdiction des joueurs pour des noms racistes et haineux, la mise en œuvre de nouvelles technologies et la possibilité pour les joueurs de signaler plus facilement les comportements offensants dans le jeu.”

“Nous continuerons d’investir et de déployer des mesures supplémentaires visant non seulement à l’application de nos politiques, mais aussi à la prévention et à l’éducation.”


Twitch, qui est la plate-forme de streaming utilisée par Saskia et de nombreux autres joueurs, a déclaré qu’ils ne toléraient pas les comportements de harcèlement et qu’ils encourageaient les utilisateurs à signaler tout cas de violation de la politique. Ils disent qu’ils prennent des mesures dans tous les cas vérifiés.


Mais Saskia dit qu’il faut faire plus. Dans la plupart des cas, signaler les gens n’est pas efficace et le torrent continu de haine est épuisant.

Elle a interdit à des centaines de personnes de lui parler, mais en conséquence, elle est devenue une victime de « raids haineux ». C’est là que plusieurs comptes de médias sociaux vous ciblent sur différentes plateformes avec des abus ignobles et des menaces de violence – à la fois sexuelle et physique.


Saskia Cole expose les pires abus, sur des vidéos pour sa chaîne YouTube. Crédit: Saskia Cole/YouTube.

Elle a commencé à signaler les pires exemples à la police, mais il peut être difficile de retrouver les personnes via leurs identifiants en ligne.

Elle souhaite que des membres plus connus de la communauté en ligne en parlent, facilitent les rapports sur les jeux eux-mêmes et facilitent l’identification en ligne.

Cela signifierait que les délinquants les plus prolifiques et les plus agressifs pourraient être localisés par la police et, si l’abus est jugé illégal, tenus responsables de leurs actes.

Previous articleSony ferme la ligne des anciens jeux LittleBigPlanet “pour protéger la communauté” • Fr.techtribune
Next articleTomb Raider Chronicles – HAYLEY ATWELL COMME LARA CROFT DANS TOMB RAIDER ANIME
Violette Laurent est une blogueuse tech nantaise diplômée en communication de masse et douée pour l'écriture. Elle est la rédactrice en chef de fr.techtribune.net. Les sujets de prédilection de Violette sont la technologie et la cryptographie. Elle est également une grande fan d'Anime et de Manga.

Leave a Reply