- Publicité -


Cela peut rendre n’importe quel quilleur fou. Et faire s’envoler un capitaine.

C’était le dernier over des manches sud-africaines. Deepak Chahar était le lanceur et David Miller essayait de tout frapper hors du parc. David Miller a balancé la quatrième balle du plus, un lancer haut et complet qui a été appelé une balle sans balle, sur la jambe carrée pour un six super massif. La balle de coup franc a été envoyée sur le midwicket profond pour un autre maximum.

Miller a tiré la balle suivante de l’extérieur de la souche et alors qu’elle montait haut dans la région du midwicket, il a semblé pendant une seconde que Mohammad Siraj l’avait sous contrôle juste avec la corde de délimitation.

“Pris à la limite”, a crié le commentateur, et la caméra a zoomé pour montrer Siraj avec son pied droit touchant la corde. Pas sorti ; et six encaissés. Les rediffusions au ralenti ont montré que Siraj, tout en rétropédalant pour la prise, avait suffisamment d’espace pour se retrouver bien à l’intérieur de la corde.

- Publicité -

Les caméras ont surpris Chahar en train de livrer un torrent de quelque chose de pas si poli. Le capitaine Rohit Sharma a joint ses mains comme s’il priait. Siraj sourit timidement comme un écolier.

L’Afrique du Sud, propulsée par les 100 balles sur 48 de Rilee Rossouw, a terminé avec un énorme 227 pour 3, avec les quatre meneurs indiens – Mohammad Siraj, Deepak Chahar, Umesh Yadav et Harshal Patel – donnant plus de 11 courses.

La performance des pacers a aggravé les inquiétudes concernant la qualité du bowling dans les death overs, surtout maintenant que Jasprit Bumrah est blessé au dos.

L’Inde, jouant avec un frappeur court, n’a jamais vraiment regardé dans la course après les premiers licenciements de Rohit Sharma et Shreyas Iyer et a mis fin à 49 points.

Avec la victoire de consolation dans le troisième T20I, SA a empêché un blanchiment et la série s’est terminée 2-1 en faveur de l’Inde.

Déclaration de non-responsabilité : Ce contenu est rédigé par une agence externe. Les opinions exprimées ici sont celles des auteurs/entités respectifs et ne représentent pas les opinions d’Economic Times (ET). ET ne garantit, ne se porte garant ou n’approuve aucun de ses contenus et n’en est pas responsable de quelque manière que ce soit. Veuillez prendre toutes les mesures nécessaires pour vous assurer que les informations et le contenu fournis sont corrects, mis à jour et vérifiés. ET décline par la présente toute garantie, expresse ou implicite, relative au rapport et à son contenu.



Rate this post
Avatar
Violette Laurent est une blogueuse tech nantaise diplômée en communication de masse et douée pour l'écriture. Elle est la rédactrice en chef de fr.techtribune.net. Les sujets de prédilection de Violette sont la technologie et la cryptographie. Elle est également une grande fan d'Anime et de Manga.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici