samsung
Source de l’image: INDIA TV

Samsung rebondit en tant que 2e plus grande marque de smartphones en Inde.

Samsung est devenue la deuxième plus grande marque de smartphones avec 26% de part de marché en Inde au deuxième trimestre (période avril-juin), ce qui est sa part la plus élevée au cours des deux dernières années, selon un nouveau rapport vendredi. Au milieu de l’offre bégayante de certaines grandes marques chinoises et du sentiment anti-chinois, Samsung a progressé considérablement car la demande de smartphones refoulée après le verrouillage a poussé les volumes de juin et la société était prête avec une capacité de fabrication complète pour répondre à la demande.

Samsung a suivi de près Xiaomi qui a enregistré 29% de part de marché pour rester au sommet au deuxième trimestre. La refonte de la série M et son lancement sur des canaux hors ligne ainsi que de nouveaux programmes tels que Samsung Care + ont aidé la marque à restaurer davantage sa position sur le marché indien, selon le “ Market Monitor Service ” de Counterpoint Research.

Samsung dispose également d’une chaîne d’approvisionnement diversifiée par rapport à ses concurrents, ce qui l’a aidé à maintenir un flux constant de composants. C’était la première marque à atteindre presque sa pleine capacité de fabrication à la fin juin, indique le rapport.

“La contribution des marques chinoises est tombée à 72 pour cent, contre 81 pour cent au deuxième trimestre 2020. Cela était principalement dû au mélange d’offre bégayante pour certaines grandes marques chinoises telles que OPPO, Vivo et realme, et à un sentiment anti-chinois croissant”. a déclaré Shilpi Jain, analyste de recherche chez Counterpoint.

Elle a été aggravée par les mesures strictes prises par le gouvernement pour interdire 59 applications d’origine chinoise et retarder l’importation de marchandises en provenance de Chine dans un contexte de surveillance supplémentaire. Dans l’ensemble, le marché des smartphones a chuté de 51% (d’une année sur l’autre) pour s’établir à un peu plus de 18 millions au deuxième trimestre, le mois d’avril ayant été un effondrement.

Le verrouillage national n’a entraîné aucune expédition en avril. “La pandémie a anéanti près de 40 jours de production ainsi que les ventes de smartphones en raison du verrouillage national. Le trimestre a été marqué par des contraintes de demande et d’offre qui ont conduit les équipementiers à repenser leurs stratégies de mise sur le marché”, a déclaré Prachir Singh, analyste de recherche principal chez Counterpoint.

En juin, les expéditions de smartphones ont enregistré une légère baisse de 0,3% (en glissement annuel) grâce à la demande refoulée ainsi qu’à une poussée des marques.Vivo, avec 17% de part en troisième position, a su gérer la demande post lockdown il a quitté le trimestre avec 60 pour cent de niveaux pré-Covid.

Le lancement du produit phare V19 et l’ajout de smartphones comme le Y50 et le Y30 à son portefeuille de la série Y ont aidé la marque à se redresser rapidement en juin. “La fabrication locale, les opérations de R&D, les offres attrayantes avec un bon rapport qualité-prix et la forte implantation des canaux par les marques chinoises laissent très peu d’options aux consommateurs. De plus, à l’ère de la mondialisation, il est difficile d’étiqueter un produit en fonction du pays de origine car les composants proviennent de nombreux pays différents », a déclaré Jain.

Realme a conservé la quatrième place, bien que sa part soit tombée à 11 pour cent en raison de contraintes de fabrication en raison de la fermeture de l’usine pendant presque tout le mois de mai.

Dernières nouvelles technologiques

Lutte contre le coronavirus: couverture complète

.

Leave a Reply