Le marché de l’externalisation informatique gagne en puissance et, ce qui suit, c’est l’augmentation des revenus. On prévoit que le chiffre d’affaires mondial atteindra 397,6 milliards de dollars d’ici 2025, contre 333,7 milliards de dollars en 2019. Avec le déficit technologique en constante augmentation dans les pays occidentaux, ils choisissent souvent d’augmenter leurs capacités de développement logiciel avec des spécialistes externalisés. Un type particulier d’externalisation, appelé nearshoring, devient rapidement la solution idéale pour eux. Cette tendance se développe rapidement, en particulier dans les pays DACH, ainsi qu’au Royaume-Uni.

Qu’est-ce que le Nearshoring?

Le nearshoring consiste à embaucher du personnel dans les pays voisins. Au lieu d’embaucher des professionnels en interne, de recourir à des pays lointains comme l’Inde ou de traiter avec des spécialistes onshore, les pays riches choisissent les alternatives les moins chères sans compromettre la qualité.

L’embauche de personnel supplémentaire en interne est liée à beaucoup de paperasse. Ce n’est pas vraiment un moyen viable de doter votre équipe d’une main-d’œuvre pour un seul projet. Les coûts associés sont bien plus importants que ceux de l’externalisation.

Dans le même temps, les pays éloignés sont connus pour leurs faibles taux. Bien qu’ils soient encore inférieurs à ceux des États côtiers, la qualité est souvent altérée. De plus, les pays éloignés se trouvent dans un fuseau horaire différent, ce qui a un impact sur la communication, sans parler des problèmes linguistiques possibles et des malentendus dus à une culture de travail différente. Bien sûr, le farshoring est une solution viable pour les entreprises qui souhaitent économiser sur les salaires.

À l’inverse, les travailleurs à terre sont excellents en termes de qualité, mais vous souffrez des dépenses extrêmes. Les salaires sont beaucoup plus importants dans les pays développés, et donc ces spécialistes facturent beaucoup plus.

Désormais, le nearshoring est la meilleure de ces trois possibilités. Il possède les qualités des professionnels onshore sans aucun problème de farshoring. Pour cette raison, des pays comme la Pologne, la Roumanie et l’Ukraine sont devenus une destination populaire pour les services nearshore.

Un excellent moyen d’évaluer un accord potentiel est outil de comparaison et de sélection d’un partenaire de nearshoring informatique.

Quels sont les avantages du nearshoring pour les Allemands et les Suisses?

Affinité culturelle

Les pays riverains sont culturellement proches de DACH. Voyant que ces États partagent souvent leurs frontières, leurs cultures échangent les unes avec les autres. Il y a beaucoup d’entreprises de DACH en Pologne, et vice versa – il y a beaucoup de Polonais qui ont émigré là-bas à la recherche de travail.

Cela favorise la communication puisque les deux parties opèrent selon des processus de pensée similaires. Il est facile de se comprendre. Cela s’applique également à la culture du travail. Les développeurs de logiciels des pays de nearshoring les plus populaires sont connus pour leur professionnalisme, leur respect des délais et leur méthodologie agile. Un partenariat a beaucoup plus de chances de durer que les pays lointains.

Fuseaux horaires synchronisés

Presque tous les pays énumérés ci-dessus se trouvent dans le même fuseau horaire. Les heures de bureau sont le plus souvent les mêmes, ce qui en fait un excellent environnement de collaboration. La communication avec les développeurs de différents fuseaux horaires est généralement problématique, car l’écart peut atteindre jusqu’à 10 heures. Par exemple, l’écart entre l’Inde et l’Europe occidentale est de 7 heures 30 minutes.

Proximité

Bien que travailler avec un partenaire de nearshoring en ligne soit également efficace, les réunions en personne sont plus faciles en raison de la proximité géographique. Bien sûr, cela est actuellement compromis car la pandémie est toujours en cours, mais dès que tout sera remis sur les rails, de telles réunions seront à nouveau possibles. Dans des circonstances normales, un vol de Berlin à Varsovie prend un peu plus d’une heure. Apprendre à se connaître personnellement est un excellent moyen de créer des liens avec le partenaire et d’échanger des pensées.

maîtrise de l’anglais

La Pologne, par exemple, est bien connue pour les compétences linguistiques de ses citoyens en anglais. Étant donné que le développement de logiciels se fait principalement en anglais, cela améliore encore plus les statistiques des informaticiens. En tant que telles, les exigences données par la société de commande sont généralement interprétées de la bonne manière. Ceci, à son tour, conduit à moins de problèmes avec le projet. Au lieu de procéder à des ajustements à l’avenir, l’entrepreneur peut effectuer la tâche en fonction des besoins.

Développeurs qualifiés

Les développeurs polonais et ukrainiens sont parmi les meilleurs au monde. De nombreux concours ne font que le prouver, mettant sur le podium des spécialistes de ces pays. Selon HackerRank, la Pologne se classe parmi les trois premiers au monde en termes de compétences en programmation. Il est courant dans les cercles de développeurs polonais d’être diplômés des meilleures universités de l’État. Actuellement, plus de 250 000 programmeurs travaillent en Pologne, qui représente 25% de l’ensemble de la population de spécialistes en informatique d’Europe centrale et orientale.

Moindre coût

Bien que les taux ne soient pas à la hauteur de ceux de l’Inde ou de la Chine, ils sont toujours bas de gamme. A titre d’exemple, les salaires des développeurs suisses sont 4,5 fois plus élevés que ceux des Polonais. En Allemagne, ils sont presque 2,5 fois plus élevés. Pourtant, comme vous pouvez le voir à partir du point précédent, la qualité n’est altérée d’aucune manière, forme ou forme. Au lieu de cela, vous obtenez une solution rentable qui se traduit par le meilleur retour sur investissement.

La flexibilité

Étant donné que les éditeurs de logiciels des pays mentionnés précédemment basent en grande partie leurs opérations sur une méthodologie agile, leur flexibilité en termes de modification du projet est pratiquement illimitée. En plus de cela, les plus grands fournisseurs ont des centaines d’employés de haut niveau, ce qui constitue d’excellentes conditions pour la mise à l’échelle du produit.

Meilleur contrôle

Être correctement informé de l’état de votre produit est essentiel pour conserver la tranquillité d’esprit. Parfois, les développeurs éloignés tiennent leurs clients mal informés en raison de problèmes de communication. Même s’ils le font la plupart du temps sans le savoir, certains fournisseurs éloignés choisissent de garder le client dans l’ignorance des progrès.

Similitudes juridiques

Étant donné que des pays comme la Roumanie et la Pologne sont membres de l’Union européenne, tout comme les parties occidentales du vieux continent, la législation facilite la coopération internationale. Non seulement cela améliore les relations entre les pays DACH et les Européens du centre et de l’est, mais il offre également une excellente base pour travailler dans l’intérêt mutuel de chaque partie.

Accès à un bassin de talents plus large

En raison du fait que les entreprises regardent au-delà de votre pays, il y a immédiatement une augmentation des talents potentiels à embaucher. Au lieu de chercher de l’aide à l’intérieur des frontières de DACH, les entreprises s’ouvrent à de nouvelles possibilités, ce qui conduit à un bien meilleur choix chez divers professionnels.

Les entreprises technologiques allemandes et suisses choisissent le Nearshoring

L’Allemagne connaît un écart technologique par rapport aux autres pays. Pour contrer cela, les entreprises technologiques ont eu recours à des services d’externalisation partout dans le monde. En 2019, les entreprises allemandes étaient les plus répandues en termes de recours à l’externalisation informatique en Europe. De nombreuses entreprises choisissent d’investir dans des spécialistes polonais. Il y a eu plusieurs cas d’embauche de centaines de Polonais par des géants allemands tels que TUV, Knauf et le groupe Bertelsmann. Tout comme pour eux, La Pologne pourrait bien être le meilleur choix pour vous.

En revanche, la Suisse ne souffre pas d’un écart technologique. Au contraire, des villes comme Zoug et Zurich abritent certaines des startups les plus innovantes au monde. Pourtant, les tarifs pratiqués par les spécialistes suisses sont, comme je l’ai déjà mentionné, 4,5 fois plus élevés qu’en Pologne. Une étude menée en 2020 a révélé que 57,9% des éditeurs de logiciels utilisent l’externalisation. C’est une forte augmentation par rapport aux 31,5% de 2018. La délocalisation, à partir de 2020, est toujours la plus populaire pour les entreprises suisses. Pourtant, le nearshoring a connu une augmentation considérable de 15,4% à 35,1%. De plus, les services internes de nearshoring ont un taux de 58,1%.

Emballer

Bien que ces deux pays recourent à l’externalisation pour des raisons différentes, il ne fait aucun doute qu’elle est de plus en plus répandue. Ces facteurs, associés aux avantages du nearshoring, sont un signe révélateur que ces deux pays connaîtront une nouvelle augmentation de l’embauche de travailleurs informatiques étrangers. Bien sûr, la pandémie a créé des barrières supplémentaires, mais le secteur de l’externalisation informatique est toujours florissant, et même des événements aussi troublants et sans précédent n’arrêtent pas cela.

Leave a Reply