Home Tech today Golf et Formule 1 cherchent à impliquer les fans grâce à la...

Golf et Formule 1 cherchent à impliquer les fans grâce à la technologie

138
0
Rate this post


1.1931396-1569874449

DP World avait été un grand bienfaiteur du golf avec le championnat DP World Tour à Dubaï, la finale de la saison du Tour européen. Ils sont également sponsors de la formation Renault F1, qui verra Fernando Alonso dans leur paddock la saison prochaine.
Crédit d’image: AP

Dubaï: les derniers développements technologiques peuvent combler les lacunes et rapprocher divers sports tels que le golf et la Formule 1 dans un avenir pas trop lointain, selon deux professionnels respectables.

Telle était la conclusion du directeur de la technologie (CTO) de l’European Tour Michael Cole et du directeur de l’information (CIO) de Renault DP World Sport F1 Racing Pierre d’Imbleval à la suite de leur réunion en ligne de la mini-série en trois épisodes de DP World qui s’est tenue jeudi soir.

S’ouvrant sur le rôle pivot que les deux organisations ont joué pendant la crise du COVID-19, les deux officiels ont convenu que leurs sports reposaient principalement sur les fans et l’utilisation d’une technologie supérieure qui pourrait les rapprocher vraiment de leur sport.

«Nous sommes probablement l’un des sports les plus axés sur les données, et même si une grande partie est techniquement motivée, nous devons également nous rappeler que nous sommes un spectacle», a observé d’Imbleval.

«Peut-être que les vrais clients de ce que nous faisons en tant qu’équipe ne sont pas les pilotes, mais c’est le fan qui paie son billet pour aller à l’hippodrome ou acheter une émission de télévision en ligne», a ajouté le Français. La combinaison de la haute performance et de la satisfaction des fans sera un grand, gros moteur pour un avenir proche », a souligné d’Imbleval.

Le Cole de l’European Tour a rappelé comment le golf avait changé en tant que sport en raison de l’avancement de la technologie. «Je me souviens encore de l’époque où les joueurs devaient venir au bureau et ramasser des morceaux de papier sur la carte du parcours, le métrage et les heures de départ. De nos jours, tout cela est accessible sur une simple application de joueur », a déclaré Cole.

«Nous construisons de 40 à 44 mini-villes dans les 31 pays au cours d’une saison de jeu régulière, et notre vision est de déplacer ces petites villes dans des villes intelligentes où nous pouvons utiliser l’intelligence pour conduire et bénéficier les joueurs, le personnel, les entrepreneurs, les partenaires commerciaux et les fans. ,” il ajouta.

d’Imbleval a en outre assuré que la F1 explore les moyens par lesquels la technologie est dans une meilleure position pour amener les fans à l’action. «Les deux sports devraient réfléchir à la manière de rendre l’expérience vraiment impressionnante pour les équipes. Nous devons explorer l’utilisation de la réalité virtuelle et la connexion en direct avec le garage pour mettre en action certains de ces fans et partenaires lorsque la voiture revient au garage », a noté d’Imbleval.

«Nous devons utiliser une technologie distante pour amener les gens sur place et voir ce qui se cache derrière le rideau», a-t-il ajouté.

Cole était d’accord avec le CIO de Renault DP World Sport F1 Racing. «Je pense qu’en fait dans dix ans, nos sports collectifs vont converger quelque part et se rencontrer à mi-chemin grâce à la technologie», a-t-il proposé.

Renault d’Imbleval a en outre souligné l’impact de la technologie sur la Formule 1 et son fonctionnement. “Les données sont l’essence de notre sport où seuls les deux pilotes peuvent vérifier l’état de la voiture pour de vrai tandis que les autres analysent et effectuent uniquement le recueil des données”, a-t-il déclaré.

«Mais nous collectons jusqu’à 35 milliards de points de données sur un week-end de course. C’est un travail d’équipe », a ajouté d’Imbleval.

Previous articleNewlight Technologies LLC – Cole of Duty
Next articleDeux personnes arrêtées pour pillage de téléphone portable | Actualités Rajkot
Violette Laurent est une blogueuse tech nantaise diplômée en communication de masse et douée pour l'écriture. Elle est la rédactrice en chef de fr.techtribune.net. Les sujets de prédilection de Violette sont la technologie et la cryptographie. Elle est également une grande fan d'Anime et de Manga.

Leave a Reply