Le boom du jeu vidéo est sur le point de se poursuivre cette année.  - Photo IStock.com
Le boom du jeu vidéo est sur le point de se poursuivre cette année. – Photo IStock.com

SAN FRANCISCO, 16 janvier – Les ventes de jeux vidéo, de consoles et d’accessoires ont atteint un record aux États-Unis l’année dernière alors que les gens se sont accroupis chez eux en raison de la pandémie qui s’est mise à jouer.

Les dépenses en jeux vidéo aux États-Unis ont totalisé 56,9 milliards de dollars (229,6 milliards de RM) l’année dernière, 27% de plus que ce qui a été dépensé en 2019, selon l’analyste du groupe d’études de marché NPD Mat Piscatella.

Un total de 7,7 milliards de dollars a été dépensé en décembre, qui a affiché les chiffres de ventes les plus élevés jamais enregistrés pour ce mois, selon les chiffres de NPD. Et cela ne comptait même pas l’argent dépensé pour les jeux sur smartphone.

Nintendo Switch était la console la plus vendue l’année dernière, la PlayStation 5 venant en deuxième position, selon Piscatella.

La PlayStation 5 de Sony et la dernière Xbox de Microsoft ont été lancées en novembre, en lice pour la domination de la saison des vacances alors que la pandémie augmente la demande de jeux.

Les chiffres de vente exacts des nouvelles consoles n’étaient pas disponibles auprès de NPD, Sony ou Microsoft.

Le jeu le plus vendu de l’année a été Call of Duty: Black Ops: Cold War, avec un versement de Modern Warfare dans la même franchise accumulant le deuxième montant de ventes le plus élevé, selon NPD.

«Call of Duty s’est classée comme la franchise de jeux la plus vendue sur le marché américain pour une 12e année consécutive record», a déclaré Piscatella dans un communiqué de NPD.

The Last of Us: Part II a terminé 2020 comme l’exclusivité PlayStation la plus vendue de l’année, selon NPD.

Le boom du jeu vidéo est sur le point de se poursuivre cette année, avec des titres très attendus sur le chemin des nouvelles consoles Xbox et PlayStation. – AFP-Relaxnews

.

Leave a Reply