Le shérif résident d’ALLOA a averti que les prisonniers en possession illégale de téléphones portables subiront des «conséquences importantes» devant le tribunal.

Le shérif Craig Harris a fait ce commentaire lors de la condamnation du détenu HMP Glenochil John McMahon au tribunal du shérif du comté de Wee le jeudi 8 octobre.

Le détenu de 30 ans a précédemment admis être en possession d’un mobile, qui a été découvert le 2 septembre de l’année dernière.

Le procureur adjoint aux finances Susannah Hutchison a déclaré que l’appareil était caché dans une télévision dans la cellule de McMahon.

En guise d’atténuation, son avocat a déclaré: «Un codétenu lui a donné le téléphone, qu’il a utilisé principalement pour contacter sa famille et vérifier ses frères et sœurs plus jeunes.

«Il a été puni à la prison: perte de loisirs, perte de revenus, et il n’a pas pu recevoir de visiteurs pendant 14 jours.

“Il a maintenant accès à un téléphone portable et, d’après ce que je comprends, la majorité des prisonniers du système pénitentiaire écossais le font en raison de la situation actuelle.”

L’avocat a ajouté que la première date de sortie de McMahon était août 2021.

Un shérif Harris peu impressionné a affirmé que la punition était nécessaire.

Il a déclaré: «Les tribunaux ont déclaré que ce genre d’infraction devait être sévèrement puni.

“La possession illicite d’un téléphone portable peut [disrupt] ordre légal en prison.

“Une peine dissuasive est requise par le tribunal, assortie d’une sanction, pour indiquer clairement que de telles infractions ont des conséquences importantes.”

Le shérif a ensuite condamné McMahon à six mois de prison, à purger consécutivement à la peine qu’il purgeait déjà.



Leave a Reply