MONTRÉAL – Une clinique mobile de vaccination a été déployée pour vacciner les peuples autochtones des zones urbaines de Montréal contre le COVID-19.

L’unité administre non seulement le vaccin, mais distribue un symbole des origines de ses clients sous la forme de la phytothérapie traditionnelle. Le sachet d’herbes était l’idée de Montréal Autochtone, l’organisme qui a organisé la clinique, en collaboration avec le CIUSSS du Centre-sud-de-l’Ile-de-Montréal.

«Cela représente la guérison», a déclaré Philippe Meilleur, directeur général de Montréal Autochtone.

Vendredi, Meilleur était au centre communautaire de son organisation, qui avait été converti en centre de vaccination spécial. La campagne a non seulement sa propre clinique, mais aussi son propre système d’enregistrement.

«Nous sommes l’organisation qui peut atteindre les peuples autochtones», a-t-il déclaré.

La clinique mobile a commencé à circuler la semaine dernière et a déjà vacciné des centaines de personnes. La mobilité a plusieurs avantages, a déclaré Carole Gesseney, responsable de la vaccination mobile de la régie régionale de la santé.

«Nous essayons de fournir un service culturellement approprié, dans les murs des organisations, parce que nous savons que les peuples autochtones se méfient du système de santé», a-t-elle déclaré. «Avec un service sur mesure, nous essayons de toucher le plus de personnes possible.»

Le CIUSSS «s’est battu pour nous», a déclaré Meilleur.

.

Leave a Reply