- Publicité -


La branche mobile de l’ancienne société roumaine historique Romtelecom, actuellement contrôlée indirectement par Deutsche Telekom, n’a pas déposé les documents préliminaires pour participer à une vente aux enchères de licences 5G. Romania Mobile Communications (anciennement Cosmote) est le seul des quatre opérateurs mobiles roumains à ne pas s’être aligné dans la vente aux enchères organisée par l’organisme de régulation des télécommunications ANCOM.

La vente aux enchères proprement dite commencera le 8 novembre et l’ANCOM prévoit de la conclure d’ici la fin de ce mois.

Les trois autres acteurs, Orange Roumanie, Vodafone Roumanie et DIGI Communications, ont signé et visent à concourir pour des bandes de fréquences totalisant 555 MHz dans les régions de 700 MHz, 1500 MHz, 2600 MHz și 3400-3800 MHz pour le développement d’applications 5G, Economica.net signalé.

- Publicité -

La commission des enchères analysera leurs documents et annoncera d’ici le 4 novembre lesquels d’entre eux sont acceptés pour participer à l’enchère.

Les licences, valables 22 à 25 ans, devraient rapporter près de 700 millions d’euros au budget de l’État en redevances versées par les opérateurs de télécommunications. Globalement, les investissements dans les réseaux 5G, frais compris, sont estimés à 2 milliards d’euros.

iulian@romania-insider.com

(Source des photos : Galina Sandalova/Dreamstime.com)


->Google Actualités

1/5 - (1 vote)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici