Premier des trois grands fabricants de puces à tenir leurs conférences de presse au CES 2021, Intel a eu une journée bien remplie d’annonces. La société a présenté sa prochaine puce de bureau phare, le Core i9-11900K, ainsi que les cartes mères de la série 500 et les processeurs de la série H de 11e génération pour les ordinateurs portables. Voici ce que vous devez savoir – à commencer par le 11900K.

À certains égards, le 11900K ressemble plus à un successeur du Core 9900K que le 10900K, car il redescend de 10 cœurs et 20 threads à huit cœurs et 16 threads. Cependant, cette diminution du nombre de cœurs devrait être compensée par une amélioration jusqu’à 19% des instructions par horloge (IPC), une mesure importante des performances monocœur – et un domaine dans lequel AMD a fait des progrès significatifs avec ses processeurs Ryzen 5000. .

Cette augmentation de l’IPC plus grande que la normale dans Rocket Lake S provient de l’utilisation de cœurs Cypress Cove, qui ont fait leurs débuts dans les puces d’ordinateur portable 10 nm Ice Lake d’Intel et qui ont maintenant été rétroportés à ce processus 14 nm familier qu’Intel utilise depuis un certain temps maintenant. dans ses processeurs de bureau. Les fréquences du 11900K sont également comparables à celles du 10900K, le nouveau processeur étant capable d’augmenter jusqu’à 5,3 GHz sur un seul cœur ou 4,8 GHz sur tous les cœurs avec Thermal Velocity Boost.

intel_11900k_rocket_lake_s

Il sera fascinant de voir comment cela se traduit par des performances dans le jeu, car certains jeux pourraient voir de plus grands avantages d’un nombre de cœurs plus élevé, tandis que d’autres pourraient préférer un grognement monocœur. Théoriquement, le Core i9-10900K pourrait surpasser le 11900K dans des jeux plus sensibles au cœur, ce qui en ferait peut-être un meilleur choix en cas de réduction de prix après la sortie de la nouvelle puce.

Les données publiées par Intel montrent que le 11900K surpasse le Ryzen 9 5900X lors des tests, avec environ 5% d’avance sur la puce AMD dans une sélection de jeux testés en 1080p avec des paramètres élevés, y compris des versions récentes comme Assassins Creed Valhalla, Far Cry New Dawn , Cyberpunk 2077 et Total War Three Kingdoms. C’est beaucoup moins avancé que vous ne le pensez, mais si cela est confirmé par des tests tiers, cela signifie qu’Intel peut revendiquer le titre de “ processeur de jeu le plus rapide ” pendant au moins un an de plus.

images par seconde

En plus des vitesses et des flux, Intel a également détaillé certaines nouvelles fonctionnalités à venir sur le 11900K (et probablement d’autres processeurs de bureau de 11e génération également). Les graphiques Xe de nouvelle génération apparaîtront dans certaines puces, la RAM jusqu’à 3200 MHz sera prise en charge sans overclocking, le décodage du codec AV1 très efficace sera pris en charge par le matériel et le processeur fournira jusqu’à 20 voies PCIe 4.0, permettant des composants comme la prochaine génération les cartes graphiques et les disques NVMe pour fonctionner à leurs performances optimales.

Le 11900K et les autres processeurs Rocket Lake S fonctionneront à la fois sur les chipsets existants de la série 400 et sur les nouveaux chipsets de la série 500, ce dernier intégrant PCIe 4.0 en standard (bien que la fonctionnalité existe également sur certaines cartes de la série 400 et sera déverrouillée avec un Mise à jour du BIOS une fois que les processeurs de 11e génération sont disponibles). Sinon, les cartes mères de la série 500 intègrent un contrôleur USB 3.2 Gen 2×2 (20 Gbps) et une liaison DMI x8 vers le processeur, doublant la bande passante disponible entre les périphériques de la carte mère (stockage, mise en réseau, etc.) et le processeur.

11900 000

Il a également été suggéré que les cartes mères B560 prennent en charge l’overclocking de la mémoire, par exemple en permettant aux profils RAM XMP au-delà de 3200 MHz d’être définis sur un système Core i9 11900K. Auparavant, seules les cartes mères de la série Z disposaient de cette fonctionnalité, une restriction qui n’avait pas vraiment de sens lorsque les utilisateurs d’AMD pouvaient overclocker leur mémoire et améliorer les performances, même sur les cartes bon marché des séries A et B.

Nous en apprendrons probablement plus sur les cartes mères de la série 500, le 11900K et le reste de la gamme Rocket Lake dans les semaines à venir, car les nouvelles puces de bureau devraient être annoncées dans leur intégralité d’ici mars.

2021_01_12_13_23_16_11th_Gen_Intel_Core_H35_Processor_for_Ultraportable_Gaming_Information.pdf ______ Mi

Si vous préférez jouer sur un ordinateur portable, l’autre annonce majeure d’Intel de la journée peut vous intéresser. Team Blue a dévoilé ses processeurs Tiger Lake H35, conçus pour offrir de solides performances monocœur avec des vitesses d’horloge allant jusqu’à 5 GHz à une puissance cible étendue de 35 W, contre 28 W des pièces précédentes de Tiger Lake. Les nouvelles puces à quatre cœurs devraient être plus puissantes que leurs prédécesseurs, en particulier dans les charges de travail légèrement threadées ou en rafale comme les jeux (Far Cry 5 et Flight Simulator 2020 viennent à l’esprit comme des jeux où les performances à un seul cœur sont primordiales).

L’augmentation des performances brutes du processeur est associée à des graphiques intégrés plus rapides (deux fois plus rapides que les puces de la série H de 10e génération), à la prise en charge de RAM jusqu’à LPDDR4X-4266, ainsi qu’à des subtilités telles que Killer Wi-Fi 6 ou 6E, Thunderbolt 4 et PCIe 4.0 – plus la prise en charge de BAR redimensionnable pour améliorer les performances graphiques discrètes L’édition spéciale Core i7-11375H sera la pièce phare à surveiller; Il s’agit d’une pièce à quatre cœurs et à huit threads qui horloges jusqu’à 5 GHz, conçue pour les ordinateurs portables de jeu ultraportables haut de gamme. Des puces à plus grand nombre de cœurs avec un objectif de puissance de 45 W sont également en cours, avec des modèles prometteurs à huit cœurs et 16 threads d’Intel pouvant atteindre 5 GHz sur plusieurs cœurs, 20 voies de PCIe 4.0 et Wi-Fi 6 / 6E.

Intel_Core_H_35_Mobile_1

Au-delà de cela, Intel a également annoncé de nouvelles versions Ice Lake de ses processeurs de serveur Xeon, qui ont amélioré le nombre de cœurs, les performances et l’accélération de l’IA, les processeurs Pentium et Celeron 10 nm qui fournissent jusqu’à 35% de meilleures performances de génération en génération et les processeurs hybrides Alder Lake. avec un mélange de cœurs gros / puissants et petits / efficaces, prévu pour la seconde moitié de cette année. Ce sont toutes des annonces intéressantes en soi, mais cet article est déjà assez long, nous allons donc sauter une ventilation plus détaillée pour le moment et terminer ici.

Alderlake

Ce fut un CES intéressant pour Intel, avec beaucoup de choses à dire, mais la société manquait peut-être d’un produit “ halo ” évident qui excitera les gens pour la marque dans son ensemble. Le 11900K est peut-être le concurrent le plus proche, mais nous devrons attendre plus d’informations et des tests tiers appropriés avant de devenir trop excités.

Que pensez-vous – quelque chose ici a attiré votre attention? Faites-nous savoir dans les commentaires ci-dessous.



Leave a Reply