Les données des grandes entreprises de technologie indiquent que moins de personnes sont restées à la maison le soir du Nouvel An que Noël et le risque de COVID-19 se propage.

Le rapport de mobilité COVID-19 de Google du 1er janvier montre que les utilisateurs du comté de Humboldt sont restés à la maison environ 15% plus longtemps le soir du Nouvel An par rapport à leur séjour de base à la maison à la même époque l’année dernière. En revanche, les utilisateurs de Google ont passé 25% plus de temps à la maison le jour de Noël par rapport à une référence de janvier 2020.

Les données Facebook du 31 décembre indiquent que 23,07% de ses utilisateurs sont restés sur place pendant une période continue de 24 heures le soir du Nouvel An, contre 35,76% le jour de Noël.

La société de thermomètres intelligents Kinsa, qui suit et prévoit les épidémies en fonction des données qu’elle collecte, a placé le comté dans la catégorie à haut risque pour une épidémie – la majeure partie du reste de l’État est dans la catégorie critique – et prédit le risque d’attraper les deux. Le COVID-19 et la grippe se propageront au cours de la semaine prochaine.

Les visites dans les épiceries et les pharmacies ont augmenté de 20% le soir du Nouvel An par rapport à une base établie il y a environ un an, avant de chuter à 30% le jour de l’An, selon les données de Google. Les visites dans les magasins de vente au détail et les lieux de loisirs ont diminué d’environ 20% le soir du Nouvel An avant de chuter à 50% en dessous de la valeur de référence le jour de l’An, selon les données.

Le temps passé à la maison a atteint 23% de la valeur de référence pour les utilisateurs de Google le jour de l’An et 31,59% des utilisateurs de Facebook sont restés à la maison le jour de l’An.

Depuis le début de la nouvelle année, environ un quart à un tiers des utilisateurs de Facebook restent chez eux pendant une période continue de 24 heures. Les utilisateurs de Google sont restés à la maison environ 12% de plus depuis le début de la nouvelle année qu’ils ne l’étaient à la même époque l’année dernière.

Le comté de Humboldt a été placé dans la catégorie rouge à faible risque quelques jours avant le réveillon du Nouvel An par l’État, ce qui a permis à certaines entreprises, organisations et églises de rouvrir à l’intérieur. Le comté a été ramené mardi dans le niveau violet le plus risqué en raison de l’aggravation du nombre de cas.

Sonia Waraich peut être rejoint au 707-441-0506.

Leave a Reply