- Publicité -


Aidé par le géant pharmaceutique GSK et le géant de la technologie Google, Bengaluru a dirigé les transactions de location d’espaces de bureaux dans le pays au cours du deuxième trimestre du calendrier 2020.

Le pôle technologique représentait 2 millions du total de 4,42 millions de pieds carrés de bureaux loués au cours du trimestre de juin – le plus élevé parmi les cinq premières villes du pays – malgré le verrouillage induit par la pandémie qui a eu un impact sur les transactions au cours de cette période.

- Publicité -

Parmi les transactions clés signées au cours du deuxième trimestre, la grande entreprise pharmaceutique GSK a pris 1,45 000 pieds carrés à Bagmane Capital-Luxor sur le périphérique externe. Il a été suivi par Fidelity Investment (70 615 pieds carrés) à Embassy Golf Links à Domlur et Google (58 000 pieds carrés) à RMZ Infinity sur Old Madras Road. First Source a loué un espace de 52 000 pieds carrés à Brigade Tech Gardens, à Whitefield.

Au cours des deux premiers trimestres de cette année, Google a loué un total de 3,79 000 pieds carrés de bureaux à Bengaluru, selon les données fournies par le consultant immobilier Vestian Global Workplace Services.

Cependant, par rapport au deuxième trimestre de 2019, Bengaluru a enregistré une baisse de 43% de son absorption.

Cumulativement, les cinq premières villes telles que Bengaluru, Mumbai, Chennai, Hyderabad et Kolkata ont absorbé 4,42 millions de pieds carrés de bureaux au deuxième trimestre 2020, ce qui représente une baisse de 54% par rapport à l’absorption observée il y a un an au deuxième trimestre 2019.

Bengaluru a été suivie par Mumbai en deuxième position avec la location de 1,32 million de pieds carrés et Hyderabad avec une superficie de 5 50 000 pieds carrés.

«Alors que le premier trimestre 2020 a vu un marché des bureaux prudent, la plupart des occupants étant incertains sur le cours à suivre compte tenu de la nature singulière de l’événement, le deuxième trimestre 2020 a observé de fortes contraintes dans les entreprises, conduisant plusieurs entreprises à prendre des décisions opérationnelles difficiles», Shrinivas Rao, PDG, APAC, a déclaré Vestian Global Workplace Services.

La pandémie a obligé les entreprises à revoir leurs besoins en espaces de bureaux, reportant leurs décisions sur les plans d’expansion, nouvelle acquisition d’espaces commerciaux. “Il y a eu également des demandes de renégociation des contrats. Ces facteurs ont considérablement contribué à la baisse de la demande”, a déclaré Rao.

Les nouvelles livraisons de bureaux pour le T2 2020 ont été enregistrées à 6,84 millions de pieds carrés dans les cinq premières villes, soit une baisse de 41% d’une année sur l’autre.

.

Rate this post
Avatar
Violette Laurent est une blogueuse tech nantaise diplômée en communication de masse et douée pour l'écriture. Elle est la rédactrice en chef de fr.techtribune.net. Les sujets de prédilection de Violette sont la technologie et la cryptographie. Elle est également une grande fan d'Anime et de Manga.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici