Impression d'artiste d'un calmar sautant d'un HP 200LX.
Agrandir / Impression d'artiste d'un calmar sautant d'un HP 200LX.

Aurich Lawson / HP

En 1994, Hewlett-Packard sort une machine miracle : le HP 200LX PC de poche. Dans les profondeurs de l'appareil, parmi les applications de productivité MS-DOS intégrées à sa mémoire fixe, se cachait un jeu de labyrinthe à la première personne appelé Le repaire des calmarsIntrigués par le jeu, nous avons retrouvé son auteur, Andy Gryc, et avons enquêté sur les mystérieuses origines sous-marines du titre.

« Si vous demandez à ma famille, ils vous confirmeront que je suis obsédé par les calmars depuis longtemps », a déclaré Gryc à Ars Technica. « C'est vrai que c'est très loufoque – et c'est de ma faute – même si j'ai été inspiré par Pertequi était sorti relativement récemment. »

Publicité

Dans Le repaire des calmarsvous êtes piégé dans un labyrinthe sous-marin, cherchant une issue tout en évitant les calmars qui errent dans les couloirs. Une collision avec un céphalopode entraîne la mort. Pour progresser à travers chaque étape et remonter à la surface, vous localisez la sortie et fournissez un mot de passe caché et brouillé. Le mot de passe est initialement affiché sous forme d'astérisques, avec des lettres révélées au fur et à mesure que vous les rencontrez dans le labyrinthe.

Lair of Squid running on the author's HP 200LX, shortly after the moment of discovery.">Une photo de <em>Lair of Squid</em> fonctionnant sur le HP 200LX de l'auteur, peu de temps après le moment de la découverte. » src= »https://cdn.arstechnica.net/wp-content/uploads/2024/07/squid_photo_1-640×480.jpg » width= »640″ height= »480″ srcset= »https://cdn.arstechnica.net/wp-content/uploads/2024/07/squid_photo_1-1280×960.jpg 2x »/></a><figcaption class=
Agrandir / Une photo de Le repaire des calmars fonctionnant sur le HP 200LX de l'auteur, peu de temps après le moment de la découverte.

Benj Edwards

Attachez vos ceintures pour une histoire de codage malveillant, d'obsession pour les céphalopodes et de l'œuf de Pâques le plus inattendu de l'histoire des ordinateurs de poche. Ce n'est pas une histoire de pêche, c'est la saga de Le repaire des calmars.

Un ordinateur dans la paume de votre main

Lancé en 1994, le PC de poche HP 200LX réunissait les fonctionnalités d'un ordinateur de bureau dans un format de poche. Doté d'un petit clavier QWERTY, d'une compatibilité MS-DOS et d'une suite d'applications de productivité, le 200LX à clapet offrait une vision d'un futur potentiel de l'informatique mobile. Il était équipé d'un processeur 80186 à 7,91 MHz, d'un écran CGA monochrome 640×200 et de 1 à 4 mégaoctets de RAM.

La couverture du Guide de l'utilisateur HP 200LX (1994).
Agrandir / La couverture du Guide de l'utilisateur HP 200LX (1994).

Hewlett Packard

J'ai collecté J'achète des ordinateurs vintage depuis 1993 et ​​les gens me proposent souvent de m'envoyer de vieux appareils qu'ils préfèrent ne pas jeter. Récemment, un ancien ingénieur HP m'a envoyé sa petite mais belle collection d'ordinateurs des années 90 Ordinateurs de poche HPy compris un 95LX (1991), 100LX (1993) et 200LX.

HP a conçu sa série LX portable pour exécuter de nombreux programmes MS-DOS dotés de modes texte ou de graphiques CGA, et chacun comprend des versions intégrées du Lotus 1-2-3 un tableur, un traitement de texte, un programme de terminal, une calculatrice, etc.

je possédait un 95LX quand j'étais enfant (un héritage de l'ami de mon père), qui était livré avec un jeu de labyrinthe simpliste appelé TigreRenard. Imaginez donc ma surprise en 2024, lorsque je parcourais les applications de productivité et d'organisation personnelle sur ce 200LX, pour trouver un jeu de labyrinthe à la première personne richement détaillé basé sur les céphalopodes, de toutes choses.

(J'ai été moins surpris de trouver un excellent système intégré Dragueur de mines cloner, Coeurs et osce qui correspond certainement plus naturellement à la puissance et à la forme du 200LX lui-même.)

Le repaire des calmars n'est pas vrai Perte clone car ce n'est pas un jeu de tir à la première personne (à certains égards, cela ressemble plus à un jeu de tir à la première personne) Pac-Man (sans pastilles), mais sa simple existence – sur un appareil noir et blanc mieux adapté au stockage de numéros de téléphone et de notes de texte – mérite d'être mentionnée comme l'un des jeux pack-in les plus étranges et les plus intéressants qui aient jamais existé.

Juste après avoir découvert Le repaire des calmars sur mon appareil plus tôt cette année, j'ai tweeté à ce sujet, et j'ai extrait le fichier du jeu (appelé « maze.exe ») du lecteur ROM interne et l'ai envoyé à l'historien du jeu DOS Anatoli Chachkinequi a mis le jeu sur les archives Internet afin que tout le monde puisse y jouer dans son navigateur.

Après cela, j'ai réalisé que je voulais découvrir qui avait écrit ce jeu original, et grâce à un article sur Jeux classiques RGBJ'ai trouvé un nom : Andy Gryc. Avec un peu de chance en envoyant des e-mails à froid, je l'ai trouvé.

5/5 - (247 votes)
Publicité
Article précédentUn streamer Twitch prouve que le DLC Elden Ring n'est pas si difficile que ça
Article suivantSécurité des appareils mobiles dans le secteur de la santé : 4 conseils pour renforcer la sécurité des professionnels ultra-mobiles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici