Publicité
Rate this post


Rubin Mathias est un guitariste post-rock originaire de Bengaluru. Il joue de la guitare depuis son plus jeune âge et, enfant, il a été initié à de nombreuses cultures ayant un impact sur son style musical. Le rock and roll et la musique hindoustani ont joué un rôle central dans ses premières années de musique. Sa musique est influencée par les films d’animation et les émissions de télévision, les intrigues complexes inspirent la structure et le ton de sa musique. S’inspirant des influences de guitaristes tels que Jimmy Page, David Gilmour, Gary Moore et Warren Mendosa, sa chanson Princesse démoniaque propose des riffs lourds avec des solos de guitare mélodiques et vocaux. La chanson elle-même est inspirée par de puissants personnages féminins présentés dans des films d’animation comme Princesse Mononoke et Enlevée comme par enchantement. La chanson présente également Pineapple Express et le batteur de Kelvikurri Ujjwal KS. Nous lui parlons de la chanson. Extraits de l’entretien:

En quoi l’écriture et la composition de la musique ont-elles été différentes pendant la pandémie? Et comment était l’expérience de collaboration avec Ujjwal KS?
La pandémie m’a définitivement donné plus de temps pour travailler sur ma musique. Cependant, le brouillage avec d’autres musiciens est passé au second plan. J’ai vu Ujjwal jouer à plusieurs reprises avec Kelvikurri et Pineapple Express. J’ai été très impressionné par son travail et j’ai presque immédiatement voulu travailler avec lui. Ujjwal était très professionnel dans son travail et avait une bonne attention aux détails. Ses parties de batterie ont élevé la chanson et étaient bien meilleures que ce que j’avais initialement programmé.

Avez-vous toujours été un grand fan d’anime? Qu’est-ce qui vous inspire tant dans l’anime?
Je suis dans l’anime depuis mon plus jeune âge. J’aime les intrigues innovantes, elles m’inspirent musicalement. Ils sont plus convaincants et il n’y a pas de limites créatives à ce que vous pouvez représenter. Akira réalisé par Katsuhiro Otomo est mon préféré de tous les temps.

Qu’est-ce qui vous a inspiré à être musicien?
Dès mon plus jeune âge, j’ai été initié à une grande variété de musique. Mon père écoutait du rock and roll old school et ma mère chantait dans la chorale de l’église. En tant que jeune enfant, j’étais un grand fan de Michael Jackson, Jimmy Page et David Gilmour. J’avais l’habitude de jouer dans quelques salles, mais pas professionnellement. La musique était quelque chose qui m’est venu très naturellement et dont je ne pouvais pas me passer.

Rubin Mathias

Avez-vous reçu une formation formelle? Comment votre musique a-t-elle évolué au fil des ans?
Non, je n’ai pas été formellement formé en tant que musicien en dehors d’une formation de base en musique hindoustani quand j’étais enfant. J’ai appris l’instrument en jouant avec beaucoup de musiciens. Mon style musical a évolué dans le même chemin que mon écoute musicale. J’ai commencé avec Michael Jackson, Nirvana et des artistes classiques de blues-rock. Après avoir été initié au prog metal / rock, j’ai accordé plus d’attention aux grooves de batterie, aux aspects rythmiques et au verrouillage du rythme. Je me concentre sur les mélodies accrocheuses de la musique pop et les intègre dans la musique progressive.

À quoi ressemble votre processus créatif?
Je commence par programmer le groove de batterie principal de la chanson, puis je construis la guitare rythmique et les autres mélodies qui l’entourent. Expérimenter avec différents tons ou mélodies et suivre mon intuition et mon flux musical naturel.

Quelles sont vos influences?
Quand j’étais plus jeune, ce sont des gens comme Jimmy Page et David Gilmour qui m’ont inspiré à prendre la guitare électrique. Je suis un grand fan de Warren Mendosa dont les solos ont cet effet Page et Gilmour. Techniquement, je penche vers le style blues et je tire des influences de Gary Moore. En termes de prog, Sithu Aye est ma principale influence. Mes albums préférés sont ceux qui s’inspirent de l’anime. Pour son dernier album Senpai III, il a écrit une nouvelle qui accompagne l’album et qui m’a vraiment intriguée.

À quoi ressemblent vos outils? Y a-t-il des sons d’autres joueurs que vous appréciez vraiment?
J’apprécie vraiment le ton de Warren. Sur Princesse démoniaque le ton est inspiré de Plini, j’ai un peu baissé les médiums et les aigus. J’utilise un Cort Zenox Z42hd, line 6 pod 500, Bias fx et le plugin Archetype Plini.

Regardez la vidéo ici:

.

Previous articleContrepoint: Apple a pris la tête au quatrième trimestre, mais Realme a le plus progressé en 2020
Next articleRésultat EuroMillions | Un homme du Wiltshire remporte 50000 £ en Lucky Dip de l’EuroMillions | euromillions fdj

Leave a Reply