Dans le dernier opus léger de Bungo Stray Dogs, nous avons eu droit à la trame de fond du génie détective Ranpo. Pour le tome 4 de la série, on revient à nos jours pour une nouvelle histoire impliquant l’ensemble de l’agence de détectives!

Cette fois-ci, l’agence de détectives armés a été envoyée dans la ville flottante Standard Island, au large de Yokohama. Standard Island était un projet créé conjointement par l’Allemagne, la France et l’Angleterre et est une sorte de lieu de villégiature. Cependant, un groupe de voleurs tente de voler quelque chose d’important et l’Agence de Détective Armée doit mettre un terme à leur complot!

Malgré les avertissements de Kunikida de prendre le travail au sérieux, Atsushi et les plus jeunes membres de l’équipe ne peuvent s’empêcher de voir cette affaire comme une opportunité de se détendre et de s’amuser au soleil. Lorsque Kunikida révèle qu’ils traitent l’affaire parce que cela ne relève pas de la compétence de la police, cela ne fait que renforcer le sentiment.

Cependant, tout n’est pas comme il semble sur Standard Island. Lorsqu’une bombe explose l’île, Atsushi est sauvé par un utilisateur de compétences appelé HG Wells et renvoyé dans le temps 55 minutes avant l’incident. Maintenant, il doit mettre un terme à la bombe, tout en ne révélant pas à ses coéquipiers qu’il a été renvoyé dans le temps. Pour aggraver les choses, Akutagawa de la mafia portuaire est également sur l’île et entrave rapidement les efforts de notre héros pour sauver tout le monde …

Volume 4 de Chiens errants Bungo marque la première fois qu’Atsushi est le protagoniste des romans légers après que le reste ait été réglé avant son arrivée à l’agence de détective armé. Par rapport à ces entrées précédentes, cette histoire se déroule autour du volume 10 du manga (quelque part dans la saison 3 de l’anime), ce qui constitue un changement rafraîchissant.

Même si vous n’êtes pas si loin dans le manga ou l’anime, cette histoire fonctionne bien en tant que pièce autonome. Il n’y a pas de spoilers notables pour la série principale et en fait, je pensais que cela s’était produit plus tôt dans la chronologie que lorsque je la lisais. Ce n’est que dans la postface de l’auteur que ma supposition s’est avérée erronée.

Alors qu’Atsushi est l’un de mes personnages les moins préférés Bungo Stray Dogs, c’est bien d’avoir une histoire qui suit la formule normale du manga où l’Armed Detective Agency reçoit un cas et y travaille ensuite. L’île Standard est aussi un concept fascinant et j’ai apprécié l’idée d’une ville influencée par trois cultures différentes. L’auteur Kafka Asagiri peint une image détaillée de la ville et je me sens impatient de la voir un jour sous forme d’anime (avec un peu de chance dans une saison 4?).

L’histoire racontée cette fois-ci n’est pas particulièrement profonde ou significative, mais je pense qu’elle capte toujours Chiens errants Bungo à son meilleur. Avec un humour plein d’esprit et un assemblage de la plupart des personnages que nous connaissons et aimons, il y a beaucoup à apprécier ici.

Ce que j’apprécie à propos de ces romans légers, c’est qu’Asagiri écrit ces histoires de manière à être indépendant les uns des autres et du reste de la série, ce qui signifie que les lecteurs peuvent entrer et sortir où ils le souhaitent. Je pense que c’est particulièrement important dans une franchise comme celle-ci où il y a tellement de personnages et que tous les lecteurs ne se soucieront pas de tous.

Chiens errants Bungo Le volume 4 arrive en Occident grâce à Yen Press et continue d’être traduit par Matt Rutsohn. La traduction se lit bien sans aucun problème à noter. Yen Press a actuellement le volume 5 prévu pour une sortie en décembre.

Dans l’ensemble, le volume 4 de cette série de romans légers s’avère une lecture divertissante. Bien que ce ne soit pas le meilleur de la franchise, cela place le casting dans un scénario intéressant que nous n’avons jamais vu auparavant. Ces romans continuent d’être un excellent ajout au monde de Bungo Stray Dogs.

Leave a Reply