Le numéro un français du e-commerce, dont le siège est à Bordeaux, vient d’être sanctionné par la Way de la Protection de la Populace de Gironde pour avoir omis de fournir un récapitulatif de commande sur son abonnement Cdiscount à Volonté.

La quantité debien fait froid dans le dos: 986 432 euros. C’est ce que le Services de defense de la inhabitants en Gironde vient d’infliger à l’entreprise bordelaise Cdiscount «Faute de récapitulatif de commande conforme concernant l’abonnement Cdiscount à Volonté».

Manque de conformité

Cet organisme étatique, chargé de la mise en œuvre des politiques publiques de defense des consommateurs, estime que lors de son contrôle fin 2020, les internautes n’étaient pas suffisamment informés, du moins selon les procédures en vigueur, lors de la souscription d’un abonnement.Cdiscount à volonté». Cet abonnement d’un an, vendu 29 euros, offre «livraison specific, gratuite et illimitée et autres privilèges exclusifs».

Cdiscount fait appel de la sanction

Contacté par «Sud Ouest», Cdiscount «conteste formellement cette décision tant sur son fondement que sur son montant». Elle indique avoir, en décembre, déposé un recours pour faire valoir sa placement, à savoir le plein regard d’une data exhaustive tout au long du processus d’achat.

Au-delà de l’enjeu financier, c’est aussi un enjeu d’image pour le champion français du e-commerce. Dans le passé, la justice a déjà épinglé Cdiscount. En 2006, le tribunal correctionnel de Bordeaux a condamné l’entreprise pour fausse publicité et infraction à la législation commerciale. Et, en 2008, il a été condamné par le Tribunal de Grande Instance de Bordeaux à retirer les clauses abusives de ses circumstances générales de vente, suite à une demande de l’UFC-Que Choisir. En lead to, à l’époque, des clauses limitant le droit de rétractation de la commande à un défaut de livraison ou de celle excluant le droit de rétractation et de retour des produits retirés du stock.

L’entreprise, dont le siège social est à Bordeaux, pèse dans l’économie girondine. Il emploie actuellement 2 200 personnes et dispose de 500 000 m² d’entrepôts logistiques en France, dont une grande partie à Cestas (33). Il emploie également 5 000 TPE et PME, by using sa spot de marché.



Source website link

Leave a Reply