Des sources locales et médiatiques yéménites ont indiqué, mercredi, qu’au moins sept personnes ont été tuées sous des pluies torrentielles, qui ont balayé une grande partie des gouvernorats d’Al-Mahra et de Shabwa dans l’est du pays.

Les sources ont déclaré que trois femmes et deux enfants se sont noyés sous les pluies torrentielles dans la région de Bayhan au nord de Shabwa, tandis que deux autres sont morts dans le gouvernorat d’Al-Mahra.

Dans le gouvernorat de l’Hadramaout, de fortes pluies ont inondé certaines zones des districts de la vallée, provoquant des barrages routiers et d’importants dégâts matériels, tandis que des hélicoptères sont intervenus pour évacuer les personnes bloquées dans le district de Seiyun, comme le rapporte le journal yéménite « Aden Al-Ghad ».

De fortes pluies se sont produites dans la plupart des districts des gouvernorats de Shabwa, d’Al-Mahra et de l’Hadramaout, meurent accompagnées de vents violents, meurent vous-même dans des rivières en furie transformées.

Le Centre national de météorologie du Yémen avait averti avant le début d’une faible pluviométrie un certain nombre de gouvernorats yéménites, dont Shabwa, et les citoyens avaient exhorté à prendre des mesures de précaution et à ne pas traverser les torrents et les vallées.

L’année dernière, les inondations au Yémen ont fait des dizaines de morts et des dizaines de milliers d’évacués.



Leave a Reply