- Publicité -


Maison > Anti-piratage > DMCA >

MindGeek est le propriétaire de sites pour adultes populaires, notamment PornHub, YouPorn et Redtube. Alors que ces services avaient des problèmes avec les titulaires de droits dans le passé, leur société mère s’est transformée en l’un des plus grands responsables de l’application des droits d’auteur en ligne. La filiale de MindGeek, MG Premium, est actuellement répertoriée comme l’expéditeur le plus prolifique d’avis DMCA à Google, avec plus de 121 millions de plaintes cette année seulement.

- Publicité -

esprit geekMindGeek est l’un des principaux acteurs de l’industrie du divertissement pour adultes.

Anciennement connu sous le nom de Manwin, MindGeek a conquis le marché des adultes en ligne au cours de la dernière décennie en offrant du porno gratuit aux masses.

Le changement de droit d’auteur

Avec l’aide de vidéos téléchargées par les utilisateurs, la société a créé d’énormes bases de données de divertissement pour adultes, à la grande frustration des entreprises en place de l’industrie pour adultes qui ont souvent trouvé des copies piratées de leur contenu sur le site.

Ce modèle commercial audacieux a porté ses fruits avec des milliards de visites qui ont généré une source de revenus considérable via des sites tels que Pornhub, YouPorn, Redtube, Tube8, Xtube et des dizaines d’autres. Et au fur et à mesure que la stature de MindGeek augmentait, il s’est également transformé en un important détenteur de droits lui-même.

Cet imperium comprend également de nombreux contenus protégés par le droit d’auteur. La filiale de MindGeek, MG Premium, par exemple, possède des marques telles que Brazzers et compte plus de 10 000 œuvres enregistrées auprès du bureau américain du droit d’auteur qu’elle protège activement.

La filiale de MindGeek intente régulièrement des poursuites contre les sites de tubes “pirates” et les utilisateurs de réseaux peer-to-peer. Les chiffres les plus impressionnants proviennent de sa campagne de retrait DMCA, qui s’intensifie depuis plus d’une décennie.

121 millions d’URL depuis janvier

Au moment de la rédaction de cet article, MG Premium est l’expéditeur le plus prolifique d’avis DMCA à Google, selon le rapport de transparence du géant de la recherche. Depuis janvier de cette année, la société pour adultes a demandé au moteur de recherche de supprimer plus de 121 millions d’URL prétendument contrefaites.

La filiale de MindGeek officiellement a commencé à envoyer des avis de retrait en 2014 et depuis lors, a soumis plus d’un demi-milliard de liens ; 561 222 215 pour être précis.

tableau mg

Ces chiffres font de MG Premium le détenteur des droits d’auteur derrière la plupart des avis DMCA à Google dans l’ensemble. La société a signalé près de deux fois plus d’avis que le finaliste, l’éditeur d’anime Viz Media. Music Group BPI a signalé un peu plus d’URL, mais il représente plusieurs titulaires de droits.

~60 % de taux de suppression

Toutes les URL signalées n’ont pas été supprimées des résultats de recherche de Google. Les totaux incluent également les doublons et les URL qui n’ont pas été indexés. Pour 1,6 % des liens, Google a décidé de ne rien faire, ce qui laisse supposer qu’aucun contenu contrefaisant n’a été trouvé. Ces 60 % restants ont en effet été supprimés, ce qui se traduit par 327 millions d’URL.

tableau mg

MindGeek a également reçu des avis DMCA pour ses propres plateformes. Cependant, sur PornHub, ce nombre a considérablement diminué après que le site a commencé à vérifier les téléchargeurs.

Dans l’ensemble, il est fascinant de voir comment MindGeek a réussi à se transformer d’une entreprise qui a été réprimandée pour violation du droit d’auteur en une entreprise qui protège (ses propres) droits d’auteur à tout prix.

Rate this post

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici