BPCL envisage de racheter Oman Oil dans la raffinerie de BinaNew Delhi: La société Bharat Petroleum Corporation Ltd (BPCL), engagée dans la privatisation, a déclaré que son conseil d’administration envisagera jeudi de racheter Oman Oil Company dans le projet de raffinerie de Bina dans le Madhya Pradesh. Le conseil d’administration de BPCL envisagera également de fusionner Bharat Gas Resources Ltd (BGRL) avec lui-même, a annoncé mardi la société dans un dépôt aux bourses.

BPCL détient 63,68% du capital de Bharat Oman Refineries Ltd (BORL), qui a construit et exploite une raffinerie de pétrole de 7,8 millions de tonnes à Bina, dans le Madhya Pradesh.

Le conseil d’administration de la société “examinera le 17 décembre une proposition d’approbation” en principe “” pour “l’acquisition de 36,62 pour cent des actions de BORL auprès de OQ SAOC (anciennement Oman Oil Company SAOC)”, a-t-il déclaré.

Cela équivaudrait à l’acquisition de 88,8 crore actions de participation d’OQ.

Le conseil examinerait également une proposition visant à approcher le gouvernement du Madhya Pradesh pour l’acquisition de 2,69 crore warrants détenus par lui en BORL.

La réunion envisagerait également “la fusion de Bharat Gas Resources Ltd (une filiale à 100% de BPCL) avec BPCL”, indique le dossier.

BPCL a incorporé BGRL pour gérer l’activité de gaz naturel en juin 2018. Elle a obtenu une licence de vente au détail de GNC aux automobiles et de gaz naturel canalisé aux ménages et aux industries dans 13 zones géographiques dans le cadre des rondes 9 et 10 de City Gas Distribution (CGD).

BGRL envisage également d’installer un terminal d’importation de GNL le long de la côte est de l’Inde.

Oman Oil avait récemment exprimé son intérêt à céder sa participation dans BORL.

BORL est devenue une filiale de BPCL en mars de cette année lorsqu’elle a converti les bons de souscription en actions, portant à 63,38 pour cent la participation du raffineur d’État dans l’ancienne coentreprise à parts égales.

En plus de l’investissement en actions dans BORL, BPCL avait souscrit à zéro pour cent obligatoirement des débentures convertibles de Rs 1000 crore et des bons de souscription d’actions de Rs 1585,68 crores qui, lors de la conversion, transformeraient BORL en une filiale de BPCL.

.

Leave a Reply