Au Royaume-Uni, Uber a vu sa licence londonienne suspendue, en partie pour des raisons de sécurité. Cependant, en septembre de l’année dernière, le Westminster Magistrates ‘Court a décidé que l’entreprise pouvait continuer à fonctionner, affirmant qu’elle avait amélioré son bilan malgré des «échecs historiques».

Leave a Reply