“Au moins 30 000 organisations aux États-Unis – dont un nombre important de petites entreprises, de villes et de gouvernements locaux – ont été piratées ces derniers jours par une unité chinoise de cyberespionnage inhabituellement agressive qui se concentre sur le vol d’e-mails aux organisations de victimes. », a-t-il écrit dans un article de blog.

Leave a Reply