Publicité
Rate this post


Qu’est-ce qui vient juste de se passer? Les ransomwares sont un problème qui s’aggrave. Pour tenter de faire face à la menace croissante, un groupe de sociétés de technologie, de sociétés de sécurité et d’organismes à but non lucratif a créé une coalition: le Ransomware Task Force (RTF).

Les ransomwares ne sont peut-être pas le type de logiciel malveillant le plus courant ou le plus lucratif, mais avec les cybercriminels ciblant les gouvernements locaux et les hôpitaux, il a le potentiel d’être le plus dangereux.

Créé par le Institut de sécurité et de technologie (IST), le RTF possède de grands noms technologiques tels que Microsoft, McAfee et Citrix. Il vise à créer un cadre clair de solutions exploitables pour faire face aux menaces de ransomware.

«Le RTF évaluera les solutions existantes à différents niveaux de la chaîne d’élimination des ransomwares, identifiera les lacunes dans l’application de la solution et créera une feuille de route d’objectifs concrets et de jalons exploitables pour les décideurs de haut niveau», déclare l’IST. annonce.

Le RTF commandera également des documents d’experts et impliquera les parties prenantes de tous les secteurs «pour s’unir autour de solutions approuvées».

Les dix-neuf membres fondateurs de la RTF sont:

  • Aspen Digital
  • Citrix
  • La Cyber ​​Threat Alliance
  • Cybereason
  • L’Institut CyberPeace
  • La Coalition pour la cybersécurité
  • La Global Cyber ​​Alliance
  • McAfee
  • Microsoft
  • Rapide7
  • Résistance
  • SecurityScorecard
  • Fondation Shadowserver
  • Sécurité Stratigos
  • Équipe Cymru
  • Troisième voie
  • Centre UT Austin Stauss
  • Venable LLP

On espère qu’en travaillant ensemble, les organisations trouveront plus de succès dans ce qui ressemble souvent à une bataille perdue. «De nombreux groupes tentent d’aborder cela dans un silo secteur par secteur», a déclaré Philip Reiner, directeur général d’IST. «Nous ne pouvons pas réussir si nous restons dans une approche sectorielle.»

L’année dernière, les attaques de ransomwares ont augmenté de 41%, les paiements moyens atteignant 190 946 $.

De nombreuses grandes entreprises ont été touchées en 2020, notamment Carnival Corp, Canon, Garmin, Mattel et Capcom. Le ransomware le plus récent à avoir fait la une des journaux était la fausse «application mobile» Cyberpunk 2077.



Previous articleGoogle révèle les recherches en ligne les plus populaires de 2020
Next articleVodafone UK propose des économies sur les smartphones et les forfaits mobiles avec Big Winter Sale – Telecompaper
Violette Laurent est une blogueuse tech nantaise diplômée en communication de masse et douée pour l'écriture. Elle est la rédactrice en chef de fr.techtribune.net. Les sujets de prédilection de Violette sont la technologie et la cryptographie. Elle est également une grande fan d'Anime et de Manga.

Leave a Reply