- Publicité -


La grande image: Le choix d’un cheminement de carrière est sans doute la décision la plus importante à laquelle un jeune sera confronté à ce stade de sa vie, et la plupart ne le prennent pas dès le départ. Parmi ceux qui choisissent l’université, environ quatre sur cinq finissent par changer de majeure au moins une fois selon le National Center for Education Statistics. Même les étudiants qui s’y tiennent et franchissent la ligne d’arrivée peuvent regretter leur choix avec le recul.

Selon une récente enquête ZipRecruiter auprès de plus de 1 500 diplômés universitaires à la recherche d’un emploi, près de la moitié – 44% – ont déclaré regretter leur choix de majeure universitaire.

2022 11 14 image 11

- Publicité -

Le journalisme était la majeure universitaire la plus regrettée. La sociologie et les arts libéraux/études générales sont à égalité en deuxième place, suivis des diplômes en communication et en éducation. La science politique, la biologie et la langue/littérature anglaise figuraient également dans le top 10.

Tout le monde n’a pas détesté leur sélection majeure. Parmi ceux interrogé, les diplômés les plus heureux étaient ceux qui détenaient des diplômes en informatique et en sciences de l’information, en criminologie, en ingénierie et en sciences infirmières. La plupart des titulaires de diplômes en administration des affaires/gestion, en finance, en psychologie et en ressources humaines ont déclaré qu’ils choisiraient la même majeure s’ils devaient recommencer.

2022 11 14 image 10

Il n’est pas surprenant qu’il existe une corrélation entre les sentiments concernant les diplômes et les perspectives d’emploi actuelles ainsi que le salaire. Les diplômés en informatique, par exemple, sont très demandés dans plusieurs secteurs avec un salaire annuel moyen au nord de 100 000 $.

ZipRecruiter a constaté que parmi les diplômés en communication, ceux qui sont satisfaits de leur domaine gagnent 1,6 fois plus que ceux qui choisiraient un autre diplôme. De même, les diplômés satisfaits des diplômes de gestion marketing / recherche gagnent trois fois plus que ceux qui regrettent.

Bien sûr, l’université n’est pas pour tout le monde. Beaucoup de gens entrent directement sur le marché du travail dès la sortie du lycée, et beaucoup réussissent très bien. Prendre cette voie élimine la possibilité d’être aux prises avec une dette de prêt étudiant et offre une longueur d’avance sur les pairs qui étudient encore.

Crédit image : Ekrulila

Rate this post
Avatar
Violette Laurent est une blogueuse tech nantaise diplômée en communication de masse et douée pour l'écriture. Elle est la rédactrice en chef de fr.techtribune.net. Les sujets de prédilection de Violette sont la technologie et la cryptographie. Elle est également une grande fan d'Anime et de Manga.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici