- Publicité -


Choisissez votre réponse et le bon choix sera révélé.

2017 03 29 image 5

- Publicité -

Expédié en septembre 1956, le premier disque dur de 5 Mo pesait plus d’une tonne (2 000 livres) et était utilisé par l’ IBM 305 RAMAC , qui était le premier ordinateur commercial à avoir un disque dur à tête mobile. Le lecteur occupait 16 pieds carrés et utilisait cinquante plateaux de 24 pouces lus par deux bras mobiles indépendants qui avaient un temps d’accès moyen de 600 ms.

Également appelé unité de stockage sur disque IBM 350, le lecteur avait à peu près la taille de deux réfrigérateurs et était monté sur un cadre métallique ancré au sol. Il fallait un système de climatisation dédié pour maintenir la température et l’humidité à des niveaux appropriés pour protéger les délicats disques magnétiques. En raison de sa taille et de son poids, il n’était généralement utilisé que dans les grands centres de données et les salles d’ordinateurs centraux.

À l’époque, 5 Mo de stockage permettaient de conserver cinq millions de caractères de données comptables (64 000 cartes perforées ou l’équivalent d’environ 2,5 millions de pages de texte dactylographié) et contrairement au stockage sur bande qui devait être lu du début à la fin pour trouver des données. , le lecteur du RAMAC pourrait accéder aux mêmes informations de manière aléatoire. Il s’agissait d’une amélioration significative par rapport aux formes antérieures de stockage de données et a ouvert la voie au développement de disques durs plus grands et plus fiables dans les années à venir.

La production a pris fin en 1961 lorsque l’ordinateur RAMAC est devenu obsolète l’année suivante lors de l’arrivée de l’unité de stockage sur disque 1405 d’IBM pour l’IBM 1401. En 1981, Apple a présenté son premier disque dur connu sous le nom de “ProFile” qui offrait pour la première fois 5 Mo de stockage pour 3 499 $. et était assez petit pour s’asseoir sur les ordinateurs Apple II, III et Lisa.

Rate this post
Avatar
Violette Laurent est une blogueuse tech nantaise diplômée en communication de masse et douée pour l'écriture. Elle est la rédactrice en chef de fr.techtribune.net. Les sujets de prédilection de Violette sont la technologie et la cryptographie. Elle est également une grande fan d'Anime et de Manga.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici