La grande image: Ferrari n’est pas étrangère aux groupes motopropulseurs électriques, ayant déjà sorti deux hybrides à essence électrique dans la SF90 Stradale et la SF90 Spider. Mais ce n’est que le début car le constructeur italien envisage de montrer sa première Ferrari entièrement électrique dans un avenir pas trop lointain.

Lors de l’assemblée générale annuelle de l’entreprise cette semaine, le président et PDG par intérim de Ferrari, John Elkann mentionné ils sont ravis de dévoiler la première Ferrari entièrement électrique en 2025. «Vous pouvez être sûr que ce sera tout ce dont vous rêvez, les ingénieurs et les concepteurs de Maranello peuvent imaginer pour un tel point de repère dans notre histoire», a ajouté Elkann.

Ferrari dans un rapport séparé a déclaré que même s’il n’a pas l’intention de développer des voitures autonomes, il adoptera certaines caractéristiques de la technologie de conduite autonome en réponse aux développements réglementaires et aux préférences des clients. En 2018, par exemple, ils ont jeté les bases de systèmes avancés d’aide à la conduite, notamment le freinage prédictif et le régulateur de vitesse automatique. D’autres innovations seront intégrées dans les futurs modèles, nous dit-on.

Elkann a succédé en tant que PDG par intérim après Départ de Louis Camilleri en décembre 2020. Avec un peu de chance, soit Elkann restera dans les parages, soit le prochain PDG permanent partagera également sa vision d’une Ferrari 100% électrique. Sinon, le concept pourrait être mis en veilleuse.

Compte tenu de l’ambiance actuelle de l’industrie automobile, cependant, je serais surpris de voir Ferrari exclure un groupe motopropulseur électrique à ce stade.

Images de courtoisie Konstantin Egorychev, Yaroslav Kalinin

Leave a Reply