En bref: Honor est désormais officiellement une société indépendante et a réussi à sécuriser les composants essentiels de ses produits. L’un de ces produits est déjà disponible sur le marché depuis la semaine dernière – le smartphone V40 5G.

L’année dernière, Huawei a vendu sa division Honor dans le but de faire face aux dernières sanctions américaines qui l’ont privée de précieux partenariats d’approvisionnement. La marque de smartphones bon marché a maintenant un nouveau propriétaire sous la forme d’un consortium de plus de 30 agents et revendeurs qui forment une nouvelle société appelée Shenzhen Zhixin New Information Technology.

L’accord est estimé à 15,2 milliards de dollars et comprend tous les actifs d’Honneur, les installations de recherche et développement et la gestion de la chaîne d’approvisionnement, ainsi que plus de 7 000 employés. Dans l’intervalle, les nouveaux propriétaires de la marque ont cherché à sécuriser l’accès aux puces et autres composants, car les sanctions américaines qui s’appliquaient à Huawei ne devraient plus l’affecter.

Honneur dit elle a réussi à nouer des partenariats avec des fournisseurs essentiels de matériel et de logiciels pour ses produits. Cela inclut des entreprises telles que AMD, Intel, Micron, Qualcomm, Samsung, SK Hynix, Sony, MediaTek et Microsoft. Certains d’entre eux s’inquiètent des implications potentielles du traitement de l’honneur et explorent actuellement des moyens d’éviter de futures perturbations.

Il s’agit d’une victoire importante, car on estime que la société a déjà commandé des composants pour 60 à 70 millions de smartphones. En outre, Honor a déclaré aux fournisseurs qu’il prévoyait de constituer un stock de composants dans le contexte d’une pénurie persistante qui sévit dans toute l’industrie.

Zhao Ming, nouveau PDG d’Honneur, Raconté Nikkei que “cela a été très difficile ces cinq derniers mois. […] Mais les bénédictions et les encouragements des consommateurs et de l’industrie nous ont donné du courage. Honour fera face à tout avec confiance et courage, et le nouveau Honor qui est indépendant gardera sa gloire du passé et continuera à innover. “

Ming n’exagère pas, car Honor a annoncé la semaine dernière son premier téléphone post-Huawei, le V40 5G. Il dispose d’un écran OLED de 6,72 pouces, 120 Hz alimenté par le SoC Dimensity 1000+ de MediaTek, avec l’assortiment habituel de caméras et une batterie de 4000 mAh qui peut charger rapidement sans fil jusqu’à 50 watts, ou 66 watts si vous utilisez un câble.

Le V40 est déjà disponible en Chine à un prix de départ d’environ 550 $ pour le modèle de base avec 8 Go de RAM et 128 Go de stockage. Avec un peu de chance, la version internationale pourrait être livrée avec les services Google, mais cela pourrait facilement changer au gré du département américain du Commerce. Récemment, 60 entreprises chinoises ont été ajoutées à la liste des entités américaines et Xiaomi a été désignée «société militaire communiste chinoise», ce qui signifie que les investisseurs américains pourraient bientôt être contraints de se désinvestir.

Dans tous les cas, Reuters est convaincu que Huawei sera bientôt vente ses marques de smartphones haut de gamme P et Mate, suivant une stratégie similaire à celle de Honor. La société nie ces rumeurs, mais comme elle ne dispose pas d’un stock interminable de puces haut de gamme et que les fonderies chinoises comme SMIC n’ont pas les capacités pour les fabriquer, ce plan d’action semble de plus en plus être une bonne idée.

Leave a Reply