Deux scooters électriques Ginger

Copyright de l’image
Gingembre

Légende

Les e-scooters sont fournis par Ginger et réservés via leur application

Deux adolescents ont loué des scooters électriques et les ont montés sur une route à deux voies très fréquentée, a déclaré la police.

L’équipement est testé dans la région de Tees Valley et ne peut être utilisé que sur les pistes cyclables et les routes avec une limite de vitesse allant jusqu’à 40 mph.

La police de Cleveland a déclaré avoir arrêté deux adolescents qui avaient loué les scooters et les avaient conduits le long de l’A19 jusqu’à Teesside Park jeudi.

La police n’a pas dit quel âge ils avaient ou s’ils avaient un permis de conduire.

On a demandé à Ginger, la société qui dirige l’essai, comment le système empêcherait ceux qui ne sont pas autorisés à l’utiliser de louer les véhicules, mais n’a pas commenté.

‘Pas des jouets’

Une porte-parole de la force a déclaré qu’aucun des garçons ne portait d’équipement de protection, tel que des casques ou des vêtements à haute visibilité, comme recommandé par les directives gouvernementales.

Le surintendant provisoire Graham Milne, a déclaré: «La location de scooters électriques peut sembler un peu amusant pour certains, mais ce ne sont pas des jouets.

La lecture multimédia n’est pas prise en charge sur votre appareil

Légende des médiasMiddlesbrough, premier pays à essayer des scooters électriques de location

Selon les directives, les scooters électriques de 11,5 mph peuvent être conduits sur n’importe quelle route en dehors de l’autoroute.

Mais une porte-parole de la police de Cleveland a déclaré qu’ils n’étaient pas autorisés sur les routes avec une limite de vitesse supérieure à 40 mph.

Pour pouvoir louer un scooter électrique, un coureur doit avoir un permis de conduire provisoire ou complet.

Le maire de Tees Valley, Ben Houchen, qui a défendu le pilote, a déclaré que les actions des coureurs étaient “illégales” et constituaient une “violation flagrante des règles”, qualifiant le couple d ‘”idiots”.

Il a déclaré que plus de 500 manèges avaient eu lieu depuis le début du procès lundi, “dont l’écrasante majorité s’est déroulée sans incident”.

Suivez BBC North East & Cumbria sur Twitter, Facebook et Instagram. Envoyez vos idées d’articles à



Leave a Reply