- Publicité -


En bout de ligne : Le mois dernier, la présidente de la FCC, Jessica Rosenworcel, a contacté 15 des principaux fournisseurs de téléphonie mobile pour leur poser des questions spécifiques sur la manière dont leur entreprise gérait la conservation, la confidentialité et la sécurité des données. Elle a poussé l’enquête un peu plus loin jeudi dernier et a mis les réponses des transporteurs à la disposition du grand public. Les réponses indiquent que 10 transporteurs sur 15 ont utilisé des pratiques liées aux données qui ont collecté et stocké des données de géolocalisation, souvent à l’insu de l’utilisateur et sans possibilité de les désactiver.

La communiqué de presse datée du 25 août fournit aux lecteurs des liens vers la réponse de chaque transporteur à la liste de questions de la FCC. Le même des questions ont été fournis aux 15 opérateurs sans fil sur leurs pratiques de conservation et de partage des données de géolocalisation. Les questions portaient sur des domaines spécifiques, notamment les politiques de collecte, la conservation, les emplacements de stockage, la notification des utilisateurs et l’opt-out, ainsi que les politiques liées au partage de données avec les forces de l’ordre.

La demande initiale d’informations envoyée à chaque entreprise citait les efforts antérieurs de la FCC pour protéger les données de localisation des utilisateurs. En février 2020, la Commission proposé 200 millions de dollars des amendes à quatre des plus grands opérateurs de téléphonie mobile du pays pour avoir vendu et omis de sécuriser correctement les données de localisation des utilisateurs.

- Publicité -

La vente et la mauvaise manipulation des données de localisation des utilisateurs est un problème, et malheureusement pas nouveau. En fait, cela fait partie d’un marché de l’intelligence de localisation de plusieurs milliards de dollars où les données des utilisateurs sont équivalentes à des signes de dollar. Les données sont achetées et vendues par des collecteurs de données, des agrégateurs et des sociétés de géolocalisation spécialisées dans l’analyse et la revente des ensembles de données pour aider les acheteurs à identifier diverses tendances du marché.

Les entreprises spécialisées qui se contentent d’acheter et de vendre des données de localisation ne sont pas les seules à bénéficier de cet échange massif d’informations sur les utilisateurs. Plus tôt cette année, Emergen Research a publié une rapport sur les meilleures entreprises du marché de l’analyse de localisation. La liste identifie plus que quelques noms familiers, notamment Microsoft, IBM, Google, Oracle et SAP.

2022 08 27 image 11

De nombreuses réponses des opérateurs de téléphonie mobile ont indiqué que les utilisateurs n’avaient pas la possibilité de refuser les efforts de collecte de données afin que leur organisation reste en conformité avec les forces de l’ordre et les réglementations gouvernementales en vigueur concernant les données de localisation des utilisateurs.

Deux tiers des réponses ont déclaré que les données sont collectées à des fins spécifiques et conservées pendant plusieurs mois à plusieurs années dans des centres de données en Amérique du Nord et du Sud, en Europe et en Asie. Seuls sept des répondants ont indiqué que les données recueillies étaient cryptées.

Il ne semble pas que les efforts de FAC pour protéger les utilisateurs et leurs données s’arrêteront avec la réception des réponses des transporteurs. Dans son communiqué, la FCC a déclaré que son bureau d’application est désormais chargé de lancer une nouvelle enquête pour déterminer plus avant la conformité de chaque organisation aux réglementations de la Commission.

En plus des réponses et des actions du Bureau d’application de la loi, le communiqué de presse de jeudi invite les utilisateurs préoccupés et ceux qui souhaitent déposer des plaintes en matière de confidentialité à soumettre leur expérience sur le site Web de la FCC. Centre des plaintes des consommateurs site Internet.

Crédit image : Carte de données de Martin Sanchez, Ordinateur portable avec de l’argent par Kenny Eliason



Rate this post
Violette Laurent est une blogueuse tech nantaise diplômée en communication de masse et douée pour l'écriture. Elle est la rédactrice en chef de fr.techtribune.net. Les sujets de prédilection de Violette sont la technologie et la cryptographie. Elle est également une grande fan d'Anime et de Manga.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici