Williams a décidé de renforcer son département technique avec l’expérience de la Formule 1 en recrutant l’ancien directeur technique de Sauber Willy Rampf en tant que consultant, a appris F1.com.

Cela vient après que Williams a annoncé plus tôt cette semaine que François-Xavier Demaison rejoint en tant que directeur technique de Volkswagen, occupant un poste vacant depuis le départ de Paddy Lowe en 2019.

Cela rassemble le groupe, Demaison et Rampf ayant tous deux travaillé avec le nouveau PDG de Williams, Jost Capito, pendant une grande partie de la dernière décennie chez Volkswagen.

ANALYSE: Qui est FX Demaison – et pourquoi Williams a-t-il cherché en dehors de la F1 son nouveau chef technique??

Rampf a plus d’une décennie d’expérience en Formule 1, passant d’ingénieur à directeur technique avec l’équipe suisse Sauber, et peut être une caisse de résonance parfaite pour Demaison, dont l’expérience en F1 est limitée, ayant passé un certain temps à travailler sur le programme de moteurs F1 de Peugeot. .

S’exprimant lors de la conférence de presse de vendredi à propos de la nomination de Demaison, Capito a déclaré: «Il vient de l’extérieur de l’écosystème de la F1, il n’a jamais été en Formule 1. Il a toujours été son objectif d’entrer en Formule 1. C’est un brillant ingénieur et il a travaillé. depuis près de 10 ans maintenant avec Willy Rampf, qui a été directeur technique en Formule 1 et ils ont travaillé très étroitement ensemble.

«FX, c’est un travailleur acharné, c’est un bourreau de travail», a-t-il ajouté. «Et depuis qu’il a vu l’opportunité de devenir directeur technique de Williams, je suis presque sûr qu’il a utilisé son temps libre pour comprendre les règlements et comprendre pleinement la Formule 1. Je sais qu’il est également en contact étroit avec Willy Rampf, donc je pense il est bien préparé pour son arrivée.

LIRE LA SUITE: “ Il n’y a pas de miracles, pas de balles d’argent ” – Comment Jost Capito prévoit de ramener Williams au front

Rampf a commencé sa carrière en F1 chez Sauber en 1993 en tant qu’ingénieur de course, travaillant avec de nombreux pilotes, dont Heinz-Harald Frentzen, jusqu’à son retour au travail pour BMW en 1997.

Il est retourné chez Sauber deux ans plus tard, occupant le poste de directeur technique de l’équipe suisse la saison suivante et occupant ce poste jusqu’en 2010, date à laquelle il a quitté et a été remplacé par James Key.

Rampf a ensuite rejoint la branche sport automobile de Volkswagen, travaillant en tant que directeur technique et travaillant sur une foule de projets, y compris la conception de la Polo R WRC.

Leave a Reply