Alpine Esteban Ocon a ce qu’il faut pour donner à Fernando Alonso un défi difficile en 2021, selon le pilote de réserve de l’équipe Sergey Sirotkin.

L’ancien double champion du monde Alonso représentera la nouvelle équipe Alpine de Formule 1, anciennement connue sous le nom de Renault, et beaucoup pensent qu’il devancera son coéquipier français Ocon.

Ocon a une saison d’expérience de conduite pour Renault en 2020, tandis qu’Alonso lui-même a été absent du sport ces deux dernières années, bien qu’il ait impressionné lors du test de fin de saison “ Jeune conducteur ” à Abu Dhabi.

La dernière campagne d’Alonso sur la grille l’a vu dominer son coéquipier McLaren, Stoffel Vandoorne, bien que Sirotkin ne pense pas que ce sera aussi facile pour lui de le faire cette fois-ci.

Le pilote russe est cité par championat.com comme disant: «Esteban comprendra mieux l’équipe et la voiture. Je ne m’attends pas à ce qu’il soit complètement dans l’ombre d’Alonso.

«Je pense que ce sera très difficile pour Fernando d’être immédiatement au niveau auquel Daniel [Ricciardo] a quitté sa voiture. Et Fernando aura sûrement beaucoup d’exigences pour l’équipe, mais l’équipe aura des exigences élevées pour Fernando – pour commencer la saison aussi fort que possible.

«Je pense qu’au moins la phase initiale du combat entre Alonso et Ocon sera très serrée. De plus, Esteban a été très aidé en montant sur le podium à Bahreïn, il était évident qu’il avait une charge sur les épaules. Il a pu être plus détendu et en course c’est très important – quand on est serré, tendu, on perd.

Sirotkine lui-même rejoint Renault en 2019 en tant que pilote de réserve et a également passé la saison dernière au même poste, bien qu’il ne soit pas encore confirmé s’il continuera ou non dans la saison à venir.

Le joueur de 25 ans a également piloté pour SMP Racing en 2020 dans la GT World Challenge Europe Endurance Cup.

Il a dit: «Je veux voir quel sera mon intérêt. Je sais à peu près ce que je veux faire en 2021. Si l’option F1 correspond à mes intérêts et objectifs généraux, j’aimerais vraiment rester dans le paddock. Je ne veux pas «tomber» de ce système. Mais ce n’est pas facile non plus de passer autant de temps sans le volant.

«La situation actuelle n’est pas très propice à une compréhension rapide des différentes structures de ce qui va se passer la saison prochaine. L’objectif est de continuer à participer à des courses d’endurance, sans être encore précis sur les championnats.

Suivez-nous sur Twitter @ Planet_F1 et comme notre la page Facebook.



Leave a Reply