Il n’y a jamais de bon moment pour quiconque d’obtenir le COVID-19, mais Sergio Perez pense avoir contracté le virus à un stade particulièrement difficile de la saison.

Le Mexicain est devenu le premier pilote de Formule 1 à être testé positif pour le coronavirus et a dû rater les manches quatre et cinq du Championnat du monde, les courses consécutives à Silverstone.

Perez venait de rentrer d’un voyage de retour dans son pays natal, mais a insisté sur le fait qu’il avait pris toutes les précautions possibles lors de sa visite.

Néanmoins, il y avait des accusations selon lesquelles le joueur de 30 ans n’avait pas éliminé tous les risques en termes de contact avec d’autres personnes, bien que son patron de l’équipe Racing Point, Otmar Szafnauer, ait déclaré plus tard que Perez avait ramassé le virus d’un chef personnel à son retour en Europe.

Le moment de son auto-isolement a durement frappé Perez, a-t-il révélé, et cela s’est produit un peu plus d’un mois avant qu’il n’apprenne qu’il avait perdu sa place dans le Point de course équipe pour 2021 à Sebastian Vettel.

Mettez la main sur la collection officielle Racing Point 2020 via la boutique de Formule 1

“Obtenir Covid au début de la saison alors que la voiture était à son niveau le plus fort, aller à Silverstone où nous savions que nous avions deux courses pour nous battre pour les podiums parce que nous savions que c’était notre course la plus forte, pour moi, c’était un coup dur”, Perez a déclaré à Sky F1.

«J’avais vraiment besoin de ces courses dans ma carrière.

«Nous prenons soin des choses, nous sommes ici dans la bulle à faire tellement de choses pour rester à l’écart du monde et pour l’obtenir [COVID]. Parce que j’étais aussi le premier, j’ai été tellement critiqué.

Le coéquipier de Perez, Lance Stroll, est tombé malade quelques mois plus tard et après avoir manqué le Grand Prix de l’Eifel avec ce qui à l’époque était une condition non spécifiée – Nico Hulkenberg a été recruté pour remplacer, comme il l’était pour Perez – le Canadien a également testé positif pour COVID-19 quand il est rentré du Nürburgring.

Depuis lors, Perez espérant être signé par Red Bull pour 2021, il a connu les moments forts en terminant deuxième en Turquie, puis en s’imposant en F1 pour la première fois lors de la 190e tentative du Grand Prix de Sakhir.

“Les choses ont changé et je crois toujours que les saisons en Formule 1 sont si longues”, a déclaré Perez.

«Peu importe où vous commencez ou où vous en êtes au milieu de la saison, c’est là où vous en êtes à la fin.»

Suivez-nous sur Twitter @ Planet_F1, comme notre la page Facebook et rejoignez-nous sur Instagram!



Leave a Reply