Andreas Seidl, directeur de l’équipe McLaren de Formule 1, déclare qu’il n’est pas surprenant que Ferrari se soit rapproché de la bataille du championnat des constructeurs pour la troisième place après son solide résultat en Turquie.

Sebastian Vettel et Charles Leclerc ont terminé troisième et quatrième de la course d’Istanbul sous la pluie, totalisant 27 points à eux deux – de loin le plus gros score en course unique pour l’équipe de Maranello cette année.

Avec trois courses à disputer, Racing Point occupe actuellement la troisième place avec 154 points, devant McLaren sur 149, Renault sur 136 et Ferrari sur 130.

Après une mauvaise séance de qualification en Turquie, McLaren a limité les dégâts en récupérant les cinquième et huitième places pour Carlos Sainz et Lando Norris.

Seidl estime que Ferrari est bel et bien dans la course pour décrocher la troisième place du championnat, estimant que McLaren n’a pas la “troisième ou quatrième voiture la plus rapide” dans cette bataille.

“C’était évidemment formidable pour nous de marquer ce résultat parce que cela nous a maintenus dans la lutte pour le championnat des constructeurs”, a-t-il déclaré interrogé par Autosport sur la course à la troisième place.

“Ce qui est bien, mais nous n’avons certainement pas, je dirais, la troisième ou quatrième voiture la plus rapide pour le moment dans cette bataille.

“Et avec ce que nous avons vu aussi de Ferrari, encore un bon résultat et du coup c’est un combat entre quatre équipes pour cette P3, P4, P5, P6.”

Seidl a ajouté qu’il n’est pas surprenant que Ferrari soit sur le point de rejoindre la bataille disputée toute la saison par McLaren, Renault et Racing Point, et que l’équipe ne doit pas être sous-estimée.

“Je ne suis pas inquiet ni inquiet, je suis juste réaliste”, a déclaré Seidl.

“Je sais ce qu’une équipe comme Ferrari avec toutes les ressources dont elle dispose peut faire, et ce n’est pas une surprise qu’ils reviennent pendant la saison.

“Nous n’avons donc jamais sous-estimé cette puissance de Ferrari. Ils ont deux excellents pilotes, et évidemment une super équipe. C’est donc la réalité dans laquelle nous sommes.

«Nous avons une voiture de compétition, qui est agressive par rapport à l’année dernière, nous avons maintenant je ne sais combien de points, probablement après ce nombre de courses déjà plus que l’année dernière, ce qui montre encore une fois que nous avons fait un grand l’équipe.

“Mais en même temps, nous avons des concurrents très forts. Et nous espérons simplement pouvoir maintenir cette bataille vivante jusqu’à la dernière course, et nous donnerons tout en équipe.

Avec un esprit d’équipe élevé chez McLaren, poursuivant son chemin de récupération après quelques saisons difficiles, Seidl dit que l’équipe est motivée et doit se concentrer sur elle-même pour trouver de nouvelles performances.

“Je vois à quel point tout le monde est engagé au sein de l’équipe, à quel point l’esprit est au garage et à la maison”, a-t-il déclaré. «Il est important maintenant de notre côté de se concentrer sur nous-mêmes.

«Nous pouvons encore extraire plus de performances de la voiture, surtout le samedi également. Il est important de maintenir le niveau de fiabilité.

“Ensuite, il sera important d’avoir des week-ends de course propres, d’optimiser également le fonctionnement ici en termes de stratégie, en termes d’arrêts aux stands.

“Et avec nos deux bons pilotes, je pense que nous pouvons continuer cette bataille.”

Autosport a produit un magazine spécial autonome pour célébrer notre 70e anniversaire. Tous les abonnés actuels à l’impression recevront un exemplaire gratuitement. Pour commander votre exemplaire du numéro du 70e anniversaire d’Autosport de 196 pages, veuillez vous rendre sur: autosport.com/autosport70th

.

Leave a Reply