Le capitaine d’Arsenal, Pierre-Emerick Aubameyang, est revenu sur Twitter moins de 24 heures après avoir désactivé son compte et avoir semblé critiquer la plateforme de médias sociaux.

Aubameyang, qui a raté les trois derniers matches des Gunners alors qu’il continue de se remettre du paludisme, a désactivé son compte mardi soir.

Dans son dernier message, le joueur de 31 ans a déclaré qu’il n’avait pas manqué Twitter et semblait critiquer la plateforme pour ne plus “parler de Covid … ou d’abus en ligne ou de racisme”.

Le tweet complet d’Aubameyang disait: “Tu ne m’as pas manqué Twitter. Donc nous n’avons pas le droit de parler de quoi que ce soit?

“Seulement le football et la Super League? Ne plus parler de Covid?! Ou d’abus en ligne ou de racisme. Bien. Même malade (sans fone) je me sentais mieux que maintenant avec fone.

“Laisse-moi l’éteindre. Regarde toi.”

Thierry Henry a annoncé qu'il était sur le point de quitter les réseaux sociaux en raison du racisme et de l'intimidation
Image:
L’ancien attaquant d’Arsenal, Thierry Henry, a récemment fermé ses comptes sur les réseaux sociaux

Cependant, Aubameyang a réactivé son compte mercredi, et a tweeté: “Je suis un peu trop ému hier soir. En fin de compte, hier a été un grand jour pour le football et nos fans et un jour encore plus grand pour la justice sociale.”

Son tweet critiquant la plateforme a depuis été supprimé.

Mardi soir, les équipes de Premier League “ Big Six ” ont annoncé qu’elles se retiraient de la Super League, 48 heures seulement après l’annonce des plans.

La nouvelle compétition a été largement condamnée, l’Arsenal Supporters ‘Trust déclarant qu’elle “représentait la mort de tout ce que devrait être le football”, tandis que les supporters de Chelsea ont manifesté devant Stamford Bridge avant leur match contre Brighton mardi.

De nombreux joueurs ont également critiqué les propositions, avec Hector Bellerin d’Arsenal tweetant une photo de l’ancien manager du club, Arsène Wenger, avec sa citation: “A tous les amoureux d’Arsenal, prenez soin des valeurs du club.”

Arsenal a présenté ses excuses à ses supporters mardi soir pour avoir participé à la création prévue de la Super League, ajoutant: “En raison de votre écoute et de la communauté du football au sens large ces derniers jours, nous nous retirons.”

Mardi a également vu un verdict rendu dans le procès de l’ancien officier de police américain Derek Chauvin, qui a été reconnu coupable du meurtre de George Floyd l’année dernière.

La mort de Floyd, qui n’était pas armé lors de son arrestation, a poussé le mouvement Black Lives Matter dans la conscience publique. Les joueurs de Premier League soulignent toujours le mouvement lorsqu’ils s’agenouillent avant le coup d’envoi.

Les critiques d’Aubameyang à l’égard de Twitter pour ne plus discuter de racisme sont intervenues après que la légende d’Arsenal, Thierry Henry, ait fermé ses comptes Facebook, Twitter et Instagram le mois dernier, car les plateformes étaient “trop ​​toxiques pour être ignorées”.

Les clubs de championnat de Swansea et de Birmingham ont récemment mis fin au boycott des réseaux sociaux d’une semaine, tandis que les joueurs et le personnel des Rangers se sont également retirés de leurs plates-formes pour soutenir Glen Kamara et Kemar Roofe.

À la suite de l’augmentation du niveau d’abus et d’un certain nombre de ses coéquipiers de Liverpool ciblés, Jordan Henderson a confié le contrôle de ses comptes de médias sociaux à la Cybersmile Foundation, une organisation caritative spécialisée dans la cyberintimidation, et le milieu de terrain dit qu’il pourrait encore s’en sortir. les plates-formes au total.

L’organisme anti-discrimination Kick It Out a déclaré qu’il soutiendrait tout boycott à l’échelle de la Premier League, alors que des clubs de haut niveau anglais envisageaient une telle décision.



Tyrone Mings discute de l'acte de prendre un genou







11:38

Tyrone Mings d’Aston Villa dit que les joueurs devraient continuer à se mettre à genoux et pense que cela envoie toujours un puissant message anti-racisme

Instagram révèle des plans pour lutter contre les abus sur les réseaux sociaux

Mercredi, Instagram a déclaré qu’il sympathisait avec les footballeurs et les clubs participant aux boycotts des réseaux sociaux, afin de prendre position contre les abus en ligne.

Le responsable de la politique d’Instagram, Fadzai Madzingira, a déclaré Actualités Sky Sports: “Je sympathise avec beaucoup de frustrations. Je pense que ce qui est intéressant avec les boycotts, c’est que dans le passé, les boycotts sont souvent dus au désaccord des gens. Dans ce cas, nous sommes du même côté.”

Instagram a maintenant annoncé le déploiement d’un nouvel outil qui, espère-t-il, permettra de lutter contre les abus en ligne. En collaboration avec des associations caritatives anti-discrimination, la plateforme en ligne a développé une liste prédéfinie de termes offensants et d’émojis.

Si un message privé contient du contenu préjudiciable, il sera filtré, afin qu’un utilisateur n’ait pas à le consulter. La fonctionnalité, qui doit être activée, sera déployée dans divers pays au cours des prochaines semaines.

La haine ne nous arrêtera pas

Sky Sports s’engage à faire de skysports.com et de nos chaînes sur les plateformes de médias sociaux un lieu de commentaires et de débats exempt d’abus, de haine et de blasphème.

Pour plus d’informations, veuillez visiter: www.skysports.com/hatewontstopus

Si vous voyez une réponse à Sky Sports messages et / ou contenu avec une expression de haine sur la base de la race, de la couleur, du sexe, de la nationalité, de l’appartenance ethnique, du handicap, de la religion, de la sexualité, de l’âge ou de la classe, veuillez copier l’URL du message haineux ou capturez-le et envoyez-nous un e-mail ici.


2:21

Tel est le message des présentateurs et journalistes de Sky Sports, qui se sont unis pour soutenir une nouvelle campagne visant à sensibiliser à la haine et aux abus en ligne sur les réseaux sociaux.

Kick It Out signalant le racisme

Formulaire de rapport en ligne | Kick It Out

Kick It Out est l’organisation du football pour l’égalité et l’inclusion – qui travaille dans les secteurs du football, de l’éducation et de la communauté pour lutter contre la discrimination, encourager les pratiques inclusives et faire campagne pour un changement positif.

www.kickitout.org



Leave a Reply