Esteban Ocon estime que l’écurie Alpine Formula 1 rebaptisée est “entre de bonnes mains” et que sa nouvelle direction est “vraiment motivée et vraiment humble”.

La tenue d’Enstone a récemment confirmé que l’ancien directeur de l’équipe Cyril Abiteboul est parti, et cet ancien patron de Suzuki MotoGP Davide Brivio a rejoint en tant que directeur de course.

Brivio rapporte au nouveau PDG d’Alpine Laurent Rossi, qui a la responsabilité globale des activités du constructeur de voitures de sport sur route et piste.

Ocon n’a pas encore rencontré ses nouveaux patrons en personne en raison des restrictions COVID qui rendent les déplacements difficiles.

PLUS: Pourquoi la dernière signature d’Alpine pourrait être son meilleur espoir de gloire en F1

“Nous ne sommes pas allés à Enstone, malheureusement, c’est un peu compliqué à voyager et avec toutes les restrictions que nous n’avons pas pu”, at-il déclaré.

«Mais nous avons beaucoup gardé contact au téléphone avec tous les membres de l’équipe, avec les nouveaux patrons également.

«Nous avons l’air d’être entre de bonnes mains, ils sont vraiment motivés et très humbles, et ils essaient d’aider autant qu’ils le peuvent.

“C’est donc très positif. Mais oui, dès que nous pourrons voyager à nouveau au Royaume-Uni, nous le ferons.”

Interrogé sur ce qu’il pensait de la nouvelle équipe de direction jusqu’à présent, il a ajouté: «Je les ai donc déjà eu au téléphone deux fois, Laurent Rossi et Davide Brivio, nous nous sommes rencontrés par visioconférence.

«Et puis nous avons parlé pendant très longtemps. Comme je l’ai dit, ils sont très, très motivés, ce sont de grands fans de sport automobile.

“De toute évidence, Davide a beaucoup de succès en MotoGP, dans son monde, et il a soif de faire évoluer l’équipe encore plus loin. Donc j’ai eu un bon pressentiment, et je sens que nous sommes entre de bonnes mains, donc c’est une bonne nouvelle.”

Ocon a reconnu qu’il était “difficile” de voir Abiteboul partir, d’autant plus que l’ancien directeur de l’équipe l’a amené dans ce qui était alors l’équipe Renault.

Abiteboul a assumé le rôle principal de l’équipe après que l’actuel patron d’Alfa Romeo, Fred Vasseur, ait quitté l’équipe à la fin de 2016.

«C’était vraiment très triste de voir Cyril partir», a-t-il déclaré.

“Cyril a [led] le projet de l’équipe depuis de très nombreuses années, et on commençait à voir les résultats venir, avec des podiums, avec de bons résultats, avec les cinq premiers.

«Et le voir partir à ce moment-là est quelque chose de difficile, et je lui souhaite le meilleur pour l’avenir.

“C’est vraiment un gars bien, et une personne que j’apprécie vraiment, et qui m’a aidé à arriver là où je suis aujourd’hui.”

.

Leave a Reply