Cela s’est avéré trop beau pour être vrai dans le dernier tour de la course de dimanche à Imola lorsque la recrue de Formule 1 Nikita Mazepin s’est finalement retirée.

Après la séance d’essais d’ouverture du Grand Prix d’Émilie-Romagne de ce week-end dernier à l’Autodromo Internazionale Enzo e Dino Ferrari a vu la recrue Nikita Mazepin tourner deux fois, il semblait que ce serait un autre désastreux. Formule 1 course pour le Russe de 22 ans.

Ces deux tours ont fait suite à un week-end désastreux d’ouverture de la saison sur le circuit international de Bahreïn trois semaines auparavant, où il avait fait deux tours à l’entraînement, deux fois en qualifications, puis une fois de plus après avoir effectué seulement deux tours dans le premier tour de la course.

Mais à la surprise de beaucoup, Mazepin l’a gardé relativement propre à partir de ce moment-là.

Le pilote Haas a réussi à ne pas se détourner lors des deuxième ou troisième séances d’essais à Imola, marquant un grand pas en avant.

Mazepin s’est qualifié à la 19e place sur 20 pilotes, alors que son compatriote Yuki Tsunoda s’est écrasé et a été contraint de partir en dernier. Mais c’était un résultat net P19 et un résultat de haut niveau en carrière, malgré le fait qu’il était à nouveau plus d’une demi-seconde sur le rythme de son coéquipier et son camarade recrue Mick Schumacher pour une place au neuvième rang.

Et peut-être plus particulièrement, c’était la première fois de sa carrière, y compris les tests de pré-saison, qu’il avait jamais participé à trois sessions consécutives sans vrille.

Il a cependant ébouriffé quelques plumes avec son étiquette vers la fin de Q1, à savoir celles d’Antonio Giovinazzi d’Alfa Romeo. Il a dépassé Giovinazzi en fin de séance, et le pilote italien a affirmé que ce mouvement, similaire à celui qu’il avait engagé sur plusieurs pilotes en fin de Q1 pour le Grand Prix de Bahreïn, avait ruiné son tour.

Mazepin a rejeté les demandes et évolué à la course.

Il n’a pas eu le meilleur départ, car il a été impliqué dans une chute dans un premier tour pour la deuxième course consécutive. Mais cette épave n’était étonnamment pas de sa faute, et bien que l’incident ait éliminé Nicholas Latifi de Williams de la course, Mazepin a pu continuer à courir.

Même Schumacher s’est séparé peu de temps après, mais Mazepin l’a gardé propre.

Cependant, en parcourant deux tours dans le dernier tour de la course de 63 tours autour du parcours routier Autodromo Internazionale Enzo e Dino Ferrari de 21 virages et 3,05 miles (4,908 kilomètres) à Imola, Émilie-Romagne, Italie, sa séquence s’est terminée. .

Mazepin s’était finalement détourné.

Certains peuvent prétendre qu’il a livré ce que les fans – la plupart des fans, en tout cas – voulaient. Même les commentateurs de Sky Sports 1 ont plaisanté sur la façon dont cela allait arriver à un moment donné, étant donné qu’il avait déjà tourné huit fois dans sa carrière avant d’arriver à ce stade de la course.

Pour Mazepin, les choses vont mieux, compte tenu de la façon dont sa course s’est déroulée à Imola par rapport à la façon dont sa course s’est déroulée – ou ne s’est pas vraiment déroulée – à Bahreïn.

Mais il lui reste encore un long chemin à parcourir. Malgré le drapeau rouge pour se regrouper dans le peloton, il a terminé bien derrière Schumacher en tant que pilote final à la 17e place. En fait, il a même terminé derrière Sebastian Vettel d’Aston Martin, qui a en fait retiré sa voiture.

ESPN devrait diffuser la prochaine course au programme, le Grand Prix du Portugal, en direct du circuit international de l’Algarve (Portimao) à partir de 10 h HE le dimanche 2 mai. Surveillez bientôt les sur / sous sur le total de spin de Mazepin tout au long du week-end.

Leave a Reply