Date publiée: 6 novembre 2020

L’approche trop législative de la F1 envers les imitateurs est critiquée, certains rêvent du vieil Imola et la mentalité de Lewis Hamilton est remise en question.

PlanetF1 se connecte à la section des commentaires pour voir ce que vous (principalement) adorables discutez du monde merveilleux de la Formule 1…

Old Imola> New Imola

Imola

La piste a généré très peu d’excitation. La position sur la piste était la clé, et un pilote ne pouvait pas faire grand-chose en piste pour améliorer sa position. Seule l’intervention de la voiture de sécurité a rendu le résultat un peu moins prévisible. Le cirque F1 a déjà sa part de pistes ennuyeuses, difficiles à dépasser et n’en a pas besoin d’autre.

Dave Hands

Ils devraient reconstruire Tamburello dans le coin classique avant 1995 et construire le mur à côté, comme dans les voies ovales. Ensuite, Imola peut revenir.

djonas79

Ils devraient le restaurer à ce qu’il était avant 95, avec des voitures modernes et des barrières de sécurité modernes comme la barrière SAFER utilisée sur les ovales, ce n’est vraiment pas un drame de retrouver cette section rapide.

Je n’ai vu personne dépasser entre Tamburello et Tosa en jeu normal le week-end dernier.

JDVC

Ils doivent d’abord modifier cette piste, je pense. C’était une course de F1 très terne sans possibilité de dépassement en dehors de la ligne droite des stands. Une de ces pistes où la qualification compte est très terne.

C’est peut-être une piste historique, mais seulement pour les décès très malheureux de Senna et Ratzenberger. Rien de spécial sur cette piste autrement.

Mark Bulley

Modifications de la règle F1 pour empêcher les copieurs de lever les sourcils

Racing Point Mercedes PA

Ainsi, les équipes doivent maintenant tenir des registres détaillés du développement non seulement de chaque pièce, mais de chaque surface de chaque pièce afin de pouvoir prouver définitivement que c’est leur part.

Je pensais que nous traversions une période de réduction des coûts avec un plafond budgétaire à l’horizon, mais la FIA veut rendre les choses de plus en plus compliquées et difficiles à travailler. La FIA et la F1 ont obligé les constructeurs à suivre cette voie avec leur approche trop législative du sport, et ils pensent qu’ils vont y remédier en mettant en œuvre plus de législation, c’est fou.

Oxyurie

Bonne chance pour la police!

Jack Cook

Point de course se sont tiré une balle dans le pied pour un gain à court terme. Je me demande ce que Vettel a été promis?

Gordon

Hamilton s’ennuie

Lewis Hamilton

Je me demande s’il [Lewis Hamilton] s’ennuie cette année, pas de vrais challengers, Bottas aussi rapide qu’il est, est rarement en compétition le jour de la course, Red Bull et Ferrari nulle part généralement. Difficile de maintenir son enthousiasme même en gagnant, l’homme a besoin d’un défi et de quelqu’un ou mieux encore de plusieurs contre qui s’affronter.

1Proplover

Je pense que cette année l’a peut-être déprimé. Vous gagnez la course et battez des records, mais une fois que vous quittez la piste, vous retournez à votre remorque de fantaisie et n’avez que quelques personnes proches. Vous ne pouvez pas en profiter comme vous le souhaitez d’une manière grandiose. Lorsque vous êtes mentalement déprimé, beaucoup de choses semblent insignifiantes.

John

Je pense que Lewis veut prolonger d’un an et voir ce qu’il ressent l’année prochaine. Surtout avec où il en est dans sa vie, ses opinions sur les événements mondiaux et la pandémie. Il ne veut pas s’engager trop loin.

Mais Toto ne veut pas avoir à nouveau toute la discussion l’année prochaine … c’est donc là que je pense qu’ils sont coincés.

Sak123

Il est peut-être en train de traverser la malédiction du gagnant, où une fois que vous avez tout réalisé, plus que probablement ce que vous vouliez, le même résultat commence à perdre de sa valeur (pour les économistes: l’utilité marginale du titre supplémentaire descend pour approcher de zéro, alors que les titres continuent à venir ).

Donc, de l’extérieur, cela peut apparaître comme une tactique de négociation, au fond de lui, la malédiction peut l’avoir frappé. Mais alors peut-être que je me trompe, et Hamilton est plus un homme d’affaires et moins un philosophe.

Abhishek Mishra

Suivez-nous sur Twitter @ Planet_F1, comme notre la page Facebook et rejoignez-nous sur Instagram!



Leave a Reply