Alex Albon et Liam Lawson devraient piloter des Ferrari 488 GT3 en DTM dans le cadre du retour de Red Bull dans la catégorie, a appris Autosport.

Il a été annoncé Plus tôt ce mois-ci, Albon participera à certaines courses du DTM cette année avec le soutien de Red Bull, après avoir été retiré de sa formation de Formule 1 pour faire place à Sergio Perez.

Red Bull Junior Lawson apparaîtra également dans le DTM en 2021, disputant une campagne complète dans la série aux côtés de son passage attendu en Formule 2 avec Hitech GP.

Bien que le communiqué de presse du DTM n’ait pas mentionné la voiture que le duo conduira, il est entendu qu’une Ferrari 488 GT3 sera le choix du coursier pour l’équipe soutenue par Red Bull.

Honda a peut-être été considérée comme un choix logique pour Albon et Lawson compte tenu de ses liens avec Red Bull en F1, mais le constructeur japonais ne voit pas beaucoup de valeur marketing dans le DTM.

Cela a été rendu évident pendant la courte période des moteurs de classe 1 de la série, quand il a manqué l’opportunité de piloter la même NSX-GT qu’elle campagne en SUPER GT.

Le marché d’Europe centrale est également une faible priorité pour Honda, et même l’équipe GT3 de Jenson Button – qui courra par hasard dans le DTM en 2021 – est passée des machines Honda à McLaren l’année dernière.

Aston Martin n’est également plus une option pour Red Bull après leur scission en F1 et en raison des liens croissants entre le premier et Mercedes dans l’industrie automobile.

Une décision concernant l’équipe qui pilotera les deux Ferrari GT3 n’a pas encore été prise, mais AF Corse semble être le choix évident pour Red Bull.

La formation italienne a des liens étroits avec Ferrari et gère également son programme d’usine dans le championnat du monde d’endurance FIA.

Interrogé sur la possibilité de concevoir un programme DTM financé par Red Bull, Batti Pregliasco, directeur sportif d’AF Corse, a déclaré à Autosport: “Ne dites jamais jamais, mais ce serait très difficile pour nous car nous sommes très occupés avec nos autres programmes.”

Motopark, Carlin et DAMS, qui ont tous une histoire de soutien aux pilotes soutenus par Red Bull dans les formules juniors, ont nié leur intérêt pour le projet.

Cassidy pourrait partager la route avec Albon

En raison des fonctions de F1 d’Albon en tant que pilote de réserve et d’essai de Red Bull, le pilote anglo-thaïlandais ne pourra terminer qu’une partie de la campagne en DTM cette année.

Une annonce concernant le pilote qui remplacera Albon dans d’autres courses sera faite à une date ultérieure, mais Autosport comprend que le champion Super Formula et SUPER GT Nick Cassidy est un prétendant pour ce siège.

Le Kiwi est déjà un athlète Red Bull et se rendra en Europe cette année pour se lancer dans sa première campagne en Formule E, mettant fin à un passage réussi au Japon qui lui a valu des titres dans trois catégories différentes.

Cassidy a remporté la première des deux courses conjointes entre le DTM et la SUPER GT à Fuji en 2019 et a déjà l’expérience de la voiture GT3 de Ferrari grâce à ses sorties de course aux 24 heures de Spa et aux 10 heures de Suzuka ces dernières années.

Cependant, si Cassidy n’était pas disponible en raison de ses engagements en Formule E, Red Bull pourrait faire appel à quelqu’un d’autre de son vaste pool de pilotes.

.

Leave a Reply