Un ministre australien a confirmé que le Grand Prix d’Australie 2021 avait été reporté en raison du besoin continu d’une période de quarantaine de 14 jours.

Après des semaines de rumeurs, il a été annoncé mardi que pour la deuxième année consécutive, Melbourne n’accueillera pas l’ouverture de la saison, Bahreïn le 28 mars assumant ce statut, et la course sera reportée au 21 novembre.

La décision a été prise à la lumière de la réglementation actuelle sur les coronavirus actuellement en place dans la région.

Si le GP s’était déroulé en mars comme prévu initialement, les pilotes de F1, le personnel de l’équipe et toute autre personne impliquée dans le week-end de course auraient tous dû faire face à une stricte quarantaine de 14 jours, ce que Martin Pakula, ministre des Sports et du Tourisme du gouvernement de Victoria , dit n’aurait pas été faisable.

L’Open d’Australie devrait avoir lieu en février, et environ 1500 personnes devraient être confinées dans leur chambre d’hôtel pendant 14 jours et ne pas être autorisées à se mêler à quiconque en dehors de la bulle de l’événement – à l’exception des joueurs de tennis, qui seront autorisé à pratiquer cinq heures par jour.

“Le tennis a été capable de faire cela … mais ce n’est pas quelque chose qui a été possible pour la Formule 1”, a déclaré Pakula, cité par RaceFans.

Certes, les choses seraient très différentes en Formule 1 par rapport au tennis. Avant le week-end d’ouverture de la course, il serait presque impossible pour les équipes de préparer leurs voitures et leurs pilotes si elles sont consignées dans leur chambre d’hôtel pendant de longues périodes.

C’était une considération majeure lors de la prise de décision, selon Andrew Westacott, directeur général de l’Australian Grand Prix Corporation.

Eurosport Citez Westacott en disant: «Quand vous regardez les arrangements de mise en place de très grandes entreprises et la logistique et les défis auxquels elles sont confrontées à l’approche d’une nouvelle saison, il n’était pas possible de les faire fonctionner dans un arrangement strict de quarantaine.»

Bien que le GP ait maintenant été contraint de quitter sa place habituelle en 2020 et 2021, Pakula a déclaré que Melbourne souhaitait que la course revienne comme ouverture de la saison en 2022.

«Ce n’est pas pour toujours», dit-il. «Nous serons certainement très désireux de revenir à notre traditionnel créneau d’ouverture de saison en 2022.»

Ils pensent également avoir pris la bonne décision en se donnant 10 mois pour accueillir le Grand Prix, avec l’espoir que le monde sera dans un endroit bien meilleur et plus sûr en novembre.

«L’un des avantages de s’acheter 10 mois est que je soupçonne que les choses seront différentes en novembre de ce à quoi elles ressembleront en janvier», a déclaré Pakula.

«Le Grand Prix d’Australie de Formule 1 est l’un des grands événements au monde et nous veillerons à ce qu’il puisse se dérouler en toute sécurité et avec succès en novembre.»

Suivez-nous sur Twitter @ Planet_F1, comme notre la page Facebook et rejoignez-nous sur Instagram!



Leave a Reply