CONNOR Roberts a tout vu au cours d’une longue carrière de joueur.

Bien qu’il n’ait que 28 ans, le gardien de but basé à Oswestry et actuel TNS No2 a déjà commencé sa carrière d’entraîneur.

Il a dit à un journaliste indépendant Jonny Drury comment il espère transmettre ses connaissances à la prochaine génération à Park Hall.

Roberts admet librement que sa plus grande erreur a été de rejoindre Everton, l’équipe de Premier League anglaise, à l’adolescence.

«J’ai déménagé de Tranmere là-bas quand j’avais moins de 15 ans et j’ai raté une demi-saison de moins de 14 ans parce que tout est allé à un tribunal et tout,» a dit Roberts.

«J’ai en fait refusé un contrat YTS à un moment donné, puis on m’a proposé un contrat professionnel à 15 ans.

«En tant qu’enfant, vous bourdonniez quand votre mère vous a donné deux livres pour aller dans les magasins, alors quand on vous donne un contrat avec tous ces chiffres à 15 ans, vous ne pouvez tout simplement pas le refuser.

«C’est quelque chose que ma famille et moi avons peut-être regretté depuis.

Il est arrivé à Everton et était dans l’ordre hiérarchique, mais s’est rapidement levé après le départ des autres stoppeurs Iain Turner et John Ruddy.

«J’ai déménagé après cela et je me suis retrouvé à m’entraîner avec Tim Howard tous les jours et j’ai dû me pincer, ce qui était irréel», a ajouté Roberts.

«Tim Howard était génial, c’était un personnage incroyable qui exigeait tellement de vous et était si bon avec les plus jeunes.

«Je me souviens qu’une fois, mes gants étaient abîmés et mes bottes étaient un peu vieilles. Le lendemain, je suis entré et j’ai eu une nouvelle paire de bottes et deux nouvelles paires de gants de sa part.

Roberts était dans une bonne classe de joueurs à Goodison Park, faisant régulièrement la queue aux côtés de Jack Rodwell et Ross Barkley.

Puis, après deux ans et demi dans le Merseyside, il a rejoint Cheltenham Town en Ligue 2 et a remporté une casquette du Pays de Galles sous Chris Coleman.

Mais bien qu’il ait beaucoup appris au club, il a rarement vu la première équipe.

De Cheltenham, Roberts a signé pour Chester avant de rejoindre le JD Cymru Premier avec Bangor City, où il a fait 85 apparitions.

Roberts a ensuite signé pour le club local The New Saints, où il a été doublé du très vert Paul Harrison tout en commençant sa carrière d’entraîneur.

Au club, il a également combiné son retour au football à plein temps avec l’entraînement, quelque chose que le gardien de but a adopté autant que de jouer.

«Ma carrière a été comme une montagne russe, donc je ne prédirai jamais ce qui peut arriver à l’avenir», a déclaré Roberts.

«J’ai eu la chance d’avoir un père qui m’a consacré autant de temps et d’efforts que lui», a ajouté le gardien de but.

«Avant, c’était derrière le supermarché Stans, sur le terrain, qui travaillait dur tout le temps, et j’ai eu beaucoup de chance à cet égard de l’avoir.

Roberts, qui est actuellement en prêt chez son compatriote JD Cymru Premier côté Aberystwyth Town, espère que sa chance viendra à TNS dans le maillot numéro un.

Lire l’interview complète sur jonnyjourno.com



Leave a Reply