Lacey pense que les footballeurs devraient recommencer à jouer et à s’entraîner dès que possible – et dès que c’est sûr.

Il semble inévitable que la saison des clubs des étapes 5 et 6 se termine bientôt, mais la manière dont la saison sera résolue reste à déterminer.

Mark Lacey, président de Loxwood
Mark Lacey, président de Loxwood

Lorsque la saison a été suspendue en décembre, Loxwood était dixième du premier ministre de la SCFL.

Mais Lacey pense qu’il faut jouer une sorte de football pour améliorer la santé mentale non seulement des joueurs, mais aussi des supporters et du comité.

Il a dit: «J’ai senti que la santé mentale pour tout le monde était une grande préoccupation.

«Nous avons des membres de longue date de notre comité dans les années 60, 70 et 80 qui n’ont pas été en mesure de se trouver dans le club, de rester à l’intérieur et de se protéger.

«Je leur parle une fois par semaine pour les tenir informés et impliqués dans le club, en leur envoyant des photos de travail sur le terrain et des mises à jour sur les joueurs et la direction.

«Nous avons même donné aux stands le nom de George Read et Derek Waterman, qui font partie du club depuis plus de 25 ans.

Lacey comprend que c’est une situation difficile et unique à laquelle la SCFL et la FA doivent faire face, mais il pense qu’ils doivent récupérer le football sous une forme ou une autre.

Il a déclaré: «Je pense qu’il est important que lorsque cela soit sécuritaire, nous recommençons à jouer et à nous entraîner le plus tôt possible pour les joueurs et la santé mentale de tout le monde.

«Je réalise que c’est une situation difficile pour la ligue et la FA; Cependant, si la ligue peut se poursuivre jusqu’en juin et que nous pouvons jouer autant de matchs que possible – même peut-être que nous jouons mardi et jeudi, en nous jouant une fois – nous pourrions terminer la ligue.

«Nous pourrions alors passer directement à la saison prochaine.

«Il pourrait aussi y avoir des mini-ligues avec des équipes inter-divisions locales, donc pas de vrai voyage avant mai quand nous redémarrerons et nous pourrons alors préparer les terrains.

«Cependant, je pense que nous devons revenir sur le terrain dès que c’est sûr. Je pense vraiment que cela aidera la santé mentale, pas seulement les joueurs, mais les supporters, le comité et les familles impliquées dans le football.

Leave a Reply