La Formule 1 gardera ses manches aux États-Unis séparées sur un calendrier 2022 qui devrait comporter 23 événements.

Le championnat a annoncé dimanche qu’il avait a conclu un accord pour organiser un grand prix à Miami jusqu’en 2031.

Il devrait s’ajouter au Grand Prix des États-Unis, qui se tient à Austin, au Texas, depuis 2012 – bien que le contrat actuel de cet événement expire après 2021.

L’événement d’Austin a eu lieu fin octobre / début novembre et est jumelé avec le grand prix de Mexico depuis 2015.

Le chef de la Formule 1, Stefano Domenicali, a confirmé que «nous en comptons 23» en termes de nombre d’événements prévus sur le calendrier de l’année prochaine.

Domenicali a également souligné que le Grand Prix inaugural de Miami aura lieu au deuxième trimestre de 2022, ce qui signifie que le jumelage de l’événement avec la course du Canada – qui a généralement lieu du début à la mi-juin – est un résultat probable.

Cela signifie également que le Hard Rock Stadium, où se déroulera la course de Miami, évite tout risque de choc avec la saison régulière de la NFL, qui se déroule de septembre à janvier, ou le tournoi de tennis Open de Miami, prévu fin mars / début avril.

“Je vais laisser la F1 gérer le calendrier et le programme, mais nous sommes heureux d’avoir une course à Miami”, a déclaré le directeur général de l’événement, Tom Garfinkel.

«Nous pensons que cela peut être une course de destination pour les fans et nous voulons vraiment en faire une course de destination pour les équipes et les pilotes, et l’une des marques du calendrier qu’ils attendent vraiment avec impatience toute l’année et c’est l’objectif.

«Donc, à chaque fois que c’est le cas, et quelle que soit la manière dont cela correspond au calendrier des autres courses, nous nous concentrerons sur Miami et essayerons d’atteindre ces objectifs.»

Leave a Reply