Kevin Magnussen devrait quitter Haas à la fin de 2020 et admet qu’il manque la «mentalité gagnante».

Le pilote danois a terminé sur le podium lors de sa première course de Formule 1 au Grand Prix d’Australie 2014. Cependant, cela reste son seul podium dans la série.

Magnussen a remporté le championnat de Formule Renault 3.5 2013 avant sa promotion au rang de McLaren pour 2014, et admet que sept ans sans que la mentalité et la motivation gagnantes ne pèsent lourd.

«Je suis maintenant en Formule 1 depuis sept ans, depuis 2014, et je n’ai gagné aucune course depuis sept ans, et depuis que je suis en karting, je gagnais des courses chaque saison», a-t-il déclaré. en tant que membre de Dans le podcast rose.

«Se battre pour les championnats chaque année et cette mentalité est ce qui m’a poussé à ce point et ce qui m’a donné ces opportunités en Formule 1.

«Ce sentiment et cet état d’esprit me manquent où vous vous réveillez chaque matin et ce à quoi vous pensez, c’est la prochaine victoire que vous poursuivez.

«Cela n’a pas vraiment été là depuis sept ans parce qu’en Formule 1, si vous n’êtes pas dans la bonne voiture, vous savez que vos chances de gagner sont très minces.

«Vous pourriez avoir une chance sur un podium, et ce n’est pas impossible, Pierre Gasly a montré que cette année qu’il y a cette chance. C’est tellement minime qu’il est difficile de se réveiller chaque jour et de ressentir l’énergie de cette mentalité gagnante.

Kevin Magnussen fait tourner sa Haas lors du premier tour du Grand Prix d'Émilie-Romagne

Mettez la main sur la collection officielle Haas 2020 via la boutique de Formule 1

Magnussen a déclaré qu’il serait resté avec Haas s’il avait eu l’option, car malgré leurs difficultés au cours des deux dernières saisons, il pense que la tenue qui a terminé P5 au championnat des constructeurs 2018 reste et attend de réémerger.

«C’est difficile parce que si je pouvais rester avec Haas ou quelque part dans la même compétitivité, je veux dire cette année et l’année dernière Haas ont eu du mal », a-t-il déclaré.

«Mais je sais ce que l’équipe peut faire et je pense qu’elle est capable d’être au sommet du milieu de terrain et nous l’avons montré en 2018. Nous étions vraiment en tête au milieu de terrain et avons terminé cinquième au championnat des constructeurs.

«Ce genre de niveau est intéressant. Ensuite, vous pouvez montrer votre talent et vos capacités et essayer de bien paraître pour les grandes équipes.

«Alors ce rêve de gagner… vous pouvez toujours dire qu’il y a une chance que vous puissiez entrer dans une bonne équipe comme ça, mais si vous vous battez à l’arrière, les grandes équipes ne vous regardent pas, pas sérieusement.

«C’est une chance très mince alors. J’adorerais gagner en Formule 1 mais ça n’a pas l’air facile.

Suivez-nous sur Twitter @ Planet_F1, comme notre la page Facebook et rejoignez-nous sur Instagram!



Leave a Reply