Jos Verstappen, qui a préparé son fils Max à la célébrité de la F1, a maintenant pris un autre jeune pilote sous son aile.

Le Néerlandais de 49 ans n’aurait pas pu faire un meilleur travail de guidage Verstappen jnr en Formule 1, Max’s talent naturel incroyable ce qui lui a valu un début pour Toro Rosso au Grand Prix d’Australie 2015 à seulement 17 ans et 166 jours et un passage à Red Bull l’année suivante.

Maintenant, Jos, un vétéran de 106 grands prix lui-même, est entraîneur de pilotes pour Thierry Vermuelen, fils de 18 ans du manager de Max Raymond, mais pas avec la même intensité en termes de Formule 1 que le be-all-and- en fin de compte.

«C’était très intense avec Max, je travaillais sept jours sur sept. Là-bas, l’objectif était clair: atteindre la Formule 1. Tout devait céder la place à cela », a déclaré Verstappen, cité par De Telegraaf.

«Ce n’est pas nécessaire maintenant, mais c’est un grand défi. Il faut voir des progrès avec Thierry. Il y arrive, j’en suis convaincu.

Vermuelen est membre de l’équipe GP Elite et participera à la Porsche Carrera Cup Benelux, dont la série 2021 débutera par des essais officiels à Spa le 16 avril, suivis de la première course deux semaines plus tard.

L’ambition principale des deux prochaines années est qu’il atteigne la Porsche Supercup en 2023.

Découvrez toutes les dernières marchandises Max Verstappen via la boutique officielle de Formule 1

Jos Verstappen

“Cette classe est une course de soutien pour la Formule 1”, a déclaré Verstappen, qui a enregistré des finitions consécutives en P3 pour Benetton aux Grands Prix de Hongrie et de Belgique de 1994, l’année où son coéquipier Michael Schumacher est devenu Champion du Monde.

«Je pense que c’est un projet intéressant et sérieux, un très beau défi à relever. La Formule 1 n’est pas l’objectif, mais il doit bien sûr y avoir des progrès.

«J’ai connu Thierry quand il était encore en couches et il a maintenant atteint un niveau où tout est question de détails. Il doit le découvrir et le ressentir lui-même sur la piste.

«Je ne le ferai jamais aussi extrême qu’avec Max. Pas même si mon petit gars commence à courir. Cela ne veut pas dire que nous y travaillons maintenant sans engagement. C’est un merveilleux projet de cette façon.

«Je fais ça parce que j’aime ça. Cela reste un excellent travail à faire. Je ne l’aurais pas fait si ça n’avait pas cliqué ou si je ne l’avais pas vu en lui, car alors je préfère être à la maison avec ma femme et mes enfants.

«C’est aussi très amusant pour moi. Ensemble, nous avons quelque chose à faire. C’est le défi pour moi. Jusqu’où pouvons-nous nous rapprocher? Il l’a vraiment en lui. Il a déjà fait de grands progrès en peu de temps.

Vermeulen apprécie certainement les conseils de Verstappen.

«Jos aide à ramasser les choses et à vous préparer pour le championnat», dit-il.

«C’est le meilleur entraîneur que vous puissiez souhaiter. Dans cette classe, il est très important de trouver une bonne configuration et Jos est très bon pour cela.

«Il est toujours honnête et dit ce qu’il pense. Je préfère avoir quelqu’un qui travaille comme ça plutôt que quelqu’un qui n’est pas honnête.

Suivez-nous sur Twitter @ Planet_F1, comme notre la page Facebook et rejoignez-nous sur Instagram!

.

Leave a Reply