AlphaTauri Le directeur de l’équipe, Franz Tost, pense que l’effet de la pandémie sanitaire a ouvert les yeux des constructeurs sur le plan financier.

Avec le calendrier 2020 de la Formule 1 décimé par l’épidémie de COVID-19, les équipes ont dû se préparer à d’énormes baisses de revenus en raison de la réduction des paiements en argent.

Ainsi, un plafond budgétaire a été introduit, permettant aux équipes de ne pas dépenser plus de 145 millions de dollars en 2021, soit 30 millions de dollars de moins que le chiffre initialement convenu.

L’autre différence majeure résultant de la pandémie est que les changements radicaux de la réglementation, initialement prévus pour 2021, ont été retardés de 12 mois.

Tost est d’accord avec son Alfa Romeo homologue Frédéric Vasseur que les équipes nécessaire pour former un front uni dans leur réponse à l’impact de la pandémie et qu’ils avaient réalisé que la voie précédente n’était pas viable.

Inscrivez-vous à la boutique officielle de Formule 1 et économisez 10% sur votre première commande!

Franz Tost, AlphaTauri

“En ce qui concerne le plafond des coûts, les meilleures équipes n’auraient pas été aussi ouvertes pour réduire le montant d’argent qu’elles veulent dépenser, à 145 millions de dollars pour la première année, sans ces problèmes de COVID-19”, a déclaré Tost. Motorsport.com.

«Tout le monde a réalisé à quel point cela pourrait devenir difficile à l’avenir. Les équipes de Formule 1 ne travaillent guère ensemble car chacun a son propre intérêt et ne regarde malheureusement pas la situation dans son ensemble.

«Mais je crois que cette situation particulière avec COVID-19 a ouvert les yeux, qu’il y a simplement moins d’argent sur la table que prévu.

«Si vous avez moins d’argent, vous ne pouvez dépenser que l’argent dont vous disposez. Par conséquent, je pense que certains de mes collègues ont un peu changé d’avis.

Au moins, cependant, avec le déploiement des vaccins COVID-19, une campagne beaucoup plus “ normale ” peut être attendue en 2021, même si la F1 est déjà sur sa version 2.0 du calendrier suite au report à novembre de l’Australien. Grand Prix.

«J’espère vraiment que nous reviendrons à ce mode normal», a déclaré Tost.

«Comme vous pouvez l’imaginer, Formula One Management [FOM] n’a pas l’argent que nous avions prévu l’année dernière car s’il n’y a pas de spectateurs, les organisateurs de la course ne paient pas autant d’argent à FOM, et FOM ne peut pas nous fournir l’argent que nous avons dans notre plan d’affaires.

«Par conséquent, j’espère vraiment que nous pourrons tout maîtriser, que les spectateurs pourront venir aux courses, que l’intérêt est là pour la Formule 1, que nous avons une saison plus forte en 2021, que les revenus atteindront le niveau que nous savons qu’il devrait. et que nous attendions pour notre plan d’affaires. »

Suivez-nous sur Twitter @ Planet_F1 et comme notre la page Facebook



Leave a Reply